Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

Sur le fil...

Début novembre, le Crédit Agricole SA a remis, pour la deuxième année consécutive, les Trophées Horizon afin de récompenser ses fournisseurs engagés en matière de développement durable.

Les lauréats 2010 sont le fournituriste Lyreco et le traiteur Té. Un prix spécial du jury a été attribué à Mellon Technologie.

78 % des entreprises interrogées ont accordé une importance nettement plus grande à la gestion de la chaîne logistique au cours des 1 2 à 24 derniers mois. Tel est l'enseignement d'une enquête annuelle sur l'évolution de la chaîne logistique, réalisée par CSC, le magazine Supply Chain Management Review et l'Eli Broad Graduate School of Management.

Selon une étude réalisée par le Syncost (Syndicat des conseils opérationnels en optimisation des coûts) auprès de 200 directeurs financiers, 93 % des entreprises considèrent qu'une démarche d'optimisation des coûts a une incidence directe sur la rentabilité de leur entreprise, et près des deux tiers estiment qu'elle a un impact positif sur la création et le maintien des emplois.

Jusqu'à 20 % sur les coûts d'emballage et 1 2 % sur les coûts de transports. Tels sont les pourcentages d'économies réalisés par MacWay, un spécialiste de la vente à distance de produits informatiques et technologiques. Pour optimiser ces familles d'achats, MacWay s'est appuyé sur Expense Reduction Analysts, un cabinet de conseil achats.

Le coût total d'un poste de travail en baisse de 10 % selon l'Arseg

17 335 euros. Tel est le coût annuel d'un poste de travail dans les entreprises, selon l'Association des directeurs et responsables de services généraux (Arseg), qui vient de publier l'édition 2010 de ses «Buzzy Ratios». Un coût en baisse de 10 % par rapport à la précédente édition. Pour effectuer le calcul, l'Arseg prend en compte le coût moyen de l'immobilier (incluant le loyer et les assurances, soit 5 963 euros par poste de travail) auquel il faut ajouter les frais d'exploitation. Ces derniers comprennent les dépenses énergétiques, la maintenance technique des bâtiments, les taxes, les services aux occupants (accueil, gestion du courrier, restauration, etc.), les moyens et équipements et enfin la masse salariale du personnel dédié au fonctionnement de l'immeuble. Les familles d'achats regroupées sous la dénomination «moyens et équipements» ont été sans surprise les plus touchées par la crise et les restrictions budgétaires qui s'en sont suivies. Il s'agit notamment de la reprographie, la téléphonie, la bureautique, les fournitures de bureau, la documentation, la flotte automobile et les voyages d'affaires. Selon l'Arseg, ces familles d'achats représentent désormais 33 % du coût total d'un poste de travail, soit 5 764 euros par an, un chiffre en baisse de 21 % par rapport à l'édition précédente. Le budget flotte automobile est notamment celui qui a enregistré l'une des plus fortes baisses, - 35 %, pour s'établir à 646 euros (soit 3,7 % du coût total d'un poste de travail). Les voyages d'affaires restent la famille d'achats la plus importante et représentent 18 % du coût total d'un poste, soit 3094 euros.

M. Lefèvre réduit ses coûts grâce à HA+PME

Difficile d'optimiser ses achats quand on est une PME dotée de faibles volumes. Pourtant, l'entreprise patrimoniale M. Lefèvre, spécialiste de la restauration de monuments historiques, est parvenue à relever ce challenge. Par quel moyen? « Nous nous sommes appuyés sur les services de la plateforme HA+PME qui permet aux entreprises de taille modérée d'accéder aux tarifs grands comptes des fournisseurs », explique Amélie Marie -Anne, responsable achats au sein de cette société forte de 1 000 collaborateurs. Ainsi, HA+PME s'est chargé de négocier de meilleurs accords avec les fournisseurs de l'entreprise en regroupant les achats de cette dernière avec ceux d'autres clients de PME. « Ce prestataire entreprend toutes les démarches administratives souvent complexes et chronophages », se réjouit la responsable achats de la société. Mais au-delà du gain de temps, l'avantage s'avère surtout économique: « Nous réalisons en moyenne 20 % d'économies sur chaque famille d'achats gérée par cette plateforme. » Pour l'heure, M. Lefèvre a confié à HA+PME l'achat de location de véhicules de tourisme auxquels vont s'ajouter très prochainement les véhicules utilitaires, les pneumatiques, sans oublier la papeterie et les consommables informatiques. A plus long terme, le groupe étudie d'autres familles d'achats telles que les frais bancaires ou la téléphonie.

Sonia Sikorav à la tête des achats du groupe Total

A compter du 1er janvier 2011, Sonia Sikorav devient directrice achats du groupe Total, en remplacement de Jean Bié.

Diplômée de l'Ecole normale supérieure, agrégée de sciences physiques, doctorante en chimie physique et titulaire d'un MSM de la Sloan School of Management (MIT - Etats-Unis), Sonia Sikorav est passée par Rhône-Poulenc, Saint-Gobain et Alstom Transport. Le volume d'achats du groupe est estimé à près de 22 milliards d'euros.