Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

La Banque de France va se doter d'un système d'information achats unique

La Banque de France a retenu l'éditeur Oalia pour son futur système d'information dédié aux achats. « Cette plate-forme unique couvrira l'intégralité du processus achats, de la demande à la contractualisation, en passant par la gestion du panel fournisseurs, se félicite Yves Levavasseur, responsable du service de coordination des achats de la Banque de France. Les utilisateurs pourront aussi y trouver toute la documentation nécessaire à la passation des marchés, aux spécificités de l'achat public et aux marchés fournisseurs. » Alors que l'organisation achats de la Banque de France est aujourd'hui fortement déconcentrée, avec différents pôles répartis au sein de plusieurs directions et correspondant à des familles transversales (informatique, services généraux, etc.) ou verticales (traitement des billets, base de données financières, formation, etc.), le déploiement de ce système d'information unique correspond à la volonté de l'établissement public d'uniformiser et de professionnaliser les pratiques achats. « Actuellement, chaque pôle utilise ses propres référentiels, le plus souvent à partir de fichiers Excel», rappelle Yves Levavasseur. Le choix d'Oalia résulte d'un appel d'offres organisé au cours de l'été 2009. La mise en oeuvre de la solution est prévue début 2011. A terme, 120 personnes devraient utiliser ce système d'information, les acheteurs bien sûr, mais aussi les juristes et les prescripteurs réguliers.

@ TMAX/FOTOLIA

Un nouveau guide sur les achats télécoms

Depuis fin juin, Le guide pour Les acheteurs publics de services de communications électroniques est consultable sur Internet. Edité par l'Observatoire économique de l'achat public (0EAP), il résulte des travaux du GEMGroupe d'étude des marchés. "Informatique et communications électroniques". « Très attendu par les acheteurs publics, ce guide prend en compte les nouvelles offres en matière de technologies de la communication et les évolutions du droit de la corn mande publique », indique L'OEAP. Le champ d'application de ce nouveau guide porte sur les prestations d'accès i à Internet, de téléphonie fixe et mobile, et sur les autres services de communications électroniques (liaisons permanentes, création de numéros de service à valeur ajoutée, services liés à la facturation...). Les marchés de travaux, tels que les constructions de réseaux ou de câblage de bâtiment, ne sont pas traités. L'achat d'équipements de télécommunications n'est pas non plus couvert, sauf lorsqu'il est lié à l'achat de services de communications électroniques (achat conjoint de services et d'équipements terminaux).

SUR LE FIL...

L'exploitant du réseau de transports en commun de Quimper Communauté (QUB) a décidé de renouveler son contrat avec la société GNVert, une filiale de GDF Suez, qui commercialise et distribue du gaz naturel véhicules (GNV) comme carburant alternatif. D'ici à cinq ans, une quarantaine de bus GNV circuleront dans les rues de l'agglomération quimpéroise, soit un doublement du parc actuel.


Les villes d'Antony, Créteil, Ivry-sur-Seine, Le Pré-Saint-Gervais, Malakoff, Montesson, Romainville, Saint-Maurice, Suresnes, la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et les communes du Val de Seine (Boulogne-Billancourt et Sèvres) viennent de renouveler leurs contrats de mobilier urbain avec JCDecaux. Ces derniers portent sur 2 152 faces publicitaires de 2 m² et 441 faces de 8 m².


Après appel d'offres, le Centre Pompidou-Metz a choisi le groupe Phone Régie pour assurer l'accueil de ses visiteurs, ce dernier possédant un pôle spécifique «Accueil art & culture». Ainsi, entre 45 et 60 hôtesses assureront l'accueil, mais également la médiation auprès du public.

Nanterre innove en matière de chauffage

La ville de Nanterre (Hauts-de-Seine) vient d'attribuer un contrat de concession de 25 ans à un groupement, constitué de Cofely (filiale de GDF Suez) et d'Eau & Force (filiale de Lyonnaise des Eaux), pour le chauffage de l'éco-quartier de la ZAC Centre Sainte-Geneviève. Il s'agit du premier réseau urbain en France à être chauffé à partir des eaux usées (cuisines, salles de bains...). Le bouquet énergétique proposé par le groupement promet d'éviter l'émission de 13 500 tonnes de CO2 au total. Les travaux démarreront au second semestre 2010, avec une mise en service du réseau de chaleur prévue au premier semestre 2011.