Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

 

Endel informatise ses achats

- Pour optimiser son système d'information achats, Endel, filiale de GDF Suez spécialisée dans la maintenance industrielle a retenu l'éditeur b-pack Software. Le but est d'équiper la direction achats et les agences de la société d'un outil de gestion des demandes d'achats, des commandes, des réceptions et des factures à partir de catalogues électroniques de produits référencés.

La médiation gagne à être connue

- En 2009, trois médiations sur quatre ont abouti à un accord satisfaisant pour chacune des parties, selon le Centre de médiation et d'arbitrage de Paris. L'an passé, l'organisme a traité près de 300 dossiers. Le coût des médiations se situe entre 2 000 et 10 000 euros dans 72 % des cas.

Emmanuel Reyrat, directeur des systèmes d'information de la FNCLCC.

Emmanuel Reyrat, directeur des systèmes d'information de la FNCLCC.

Mutualisation: l'expérience réussie des centres de lutte contre le cancer

- Le Groupe des centres de lutte contre le cancer a sélectionné trois éditeurs dans le cadre d'un premier appel d'offres mutualisé concernant le système d'information clinique de dix établissements. Agfa, Medasys et Softway ont ainsi été choisis pour ce projet appelé Music (Mutualisation dans les systèmes d'information clinique des centres de lutte contre le cancer). La société Prismedica a également été référencée, mais uniquement sur le périmètre spécifique du «Dossier de soins». « En raison du caractère stratégique d'un système d'information clinique, il était important, après un travail commun d'analyse des offres, de retenir un nombre limité d'éditeurs », explique Emmanuel Reyrat, directeur des systèmes d'information de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC).

Au final, dans le respect des particularités propres à chaque établissement, chacun sera libre de choisir tel ou tel prestataire. Cette première expérience semble en tout cas une réussite. Selon Stéphane Stepanian, coordonnateur du GIE CAC (Groupement d'intérêt économique Consortium achats des centres de lutte contre le cancer), cette action mutualisée a permis « une définition exhaustive des besoins, une confrontation des perceptions des offres et des éditeurs, [ ... ] ainsi que l'obtention des conditions tarifaires performantes auprès de ces derniers. » Cette démarche de mutualisation s'inscrit dans le cadre du plan «Hôpital 2012» et représente un budget total de 15 millions d'euros.

Régine Lucas, directrice achats du groupe Axa.

Régine Lucas, directrice achats du groupe Axa.

Régine Lucas à la tête des achats du groupe Axa

- Régine Lucas a été nommée en avril directrice achats du groupe Axa. Elle succède à Alain PageLécuyer, parti à la retraite fin mars. Avec à sa charge un volume d'achats de 6 milliards d'euros, elle va gérer divers portefeuilles tels que les prestations achats liées aux règlements des sinistres assurantiels, l'informatique, le conseil, le marketing et les frais généraux. Régine Lucas avait rejoint Axa en 2009 en tant que directrice frais généraux et IT pour les achats du groupe. Elle a auparavant travaillé plusieurs années pour Danone, où elle a occupé différents postes dans les fonctions achats et marketing et a débuté sa carrière chez Mars, en travaillant successivement au sein des équipes commerciales, de contrôle de gestion et pour les achats.