Mon compte Devenir membre Newsletters

Une Mercedes Classe E plus propre

Publié le par

La nouvelle version de la routière haut de gamme du constructeur allemand répond désormais à la norme antipollution Euro 5.

La routière haut de gamme de Mercedes progresse en termes de consommations et d'émissions de CO2: les dix moteurs qu'elle propose, dont huit sont équipés d'une injection directe, répondent à la norme antipollution Euro 5. Le quatre cylindres diesel de la Classe E 250 Cdi affiche par exemple, malgré ses 204 chevaux, une consommation moyenne de 5,3 litres/100 kilomètres (-23% par rapport au modèle précédent). Et un taux d'émission de CO2 de 139 g/km. Les autres versions diesel présentent les mêmes caractéristiques.

Les évolutions de la nouvelle Classe E portent également sur les équipements. La sécurité est toujours à l'ordre du jour. La Classe E adopte ainsi des phares qui s'adaptent à la situation de conduite. La portée des feux de route, grâce à une caméra montée dans le pare-brise, peut varier de 65 à 300 m. Assistance au freinage d'urgence, avertisseur d'angle mort et de déviation de trajectoire sont présents, de même que le nouvel assistant de vision de nuit permettant de visualiser sur l'écran un piéton ou un obstacle que les feux n'éclairent pas. Pour plus de confort, le train de roulement dispose désormais d'amortisseurs adaptatifs.

Côté design, abandon des formes rondes pour des lignes plus anguleuses. Les optiques doubles restent mais sont rectangulaires. Les feux arrière adoptent aussi une forme plus carrée. Enfin, un jeu de lignes claires courant sur les côtés du véhicule lui confère un style dynamique.