Mon compte Devenir membre Newsletters

Un nettoyage net et durable

Publié le par

Le nettoyage de ses locaux est une prestation indispensable. Or, beaucoup d'entreprises ignorent que la propreté peut facilement participer à une politique d'achats durables. Pour ce faire, un certain nombre de règles et de principes doivent être observés.

La théorie

Les politiques d'achats durables peuvent concerner de nombreux domaines, dont le nettoyage. Plusieurs leviers peuvent, en effet, être actionnés. Le premier concerne la préservation de la ressource en eau, tant sur un plan quantitatif (réduction des consommations) que qualitatif (limitation de la pollution aquatique). Le second porte sur l'optimisation de la consommation d'énergie induite par les matériels utilisés, ainsi que sur l'éclairage des locaux pendant la prestation.

La préservation de la santé du personnel de nettoyage représente également un enjeu durable. En premier lieu, il est important d'utiliser les produits les moins dangereux possible (attention donc aux composants nocifs, toxiques, irritants, allergènes, voire cancérigènes). Autres axes envisageables: imposer le port de protections individuelles adaptées et éviter des situations à risques pouvant provoquer des accidents (méconnaissance des matériels utilisés ou intervention dans des zones à risques, telles que le travail en hauteur). Enfin, toujours sur le plan humain, les marchés de nettoyage peuvent être l'occasion de favoriser l'insertion de personnes en difficulté.

@ SAMSIC

La pratique

Lors de la passation d'un marché, l'acheteur a un droit de regard sur les produits utilisés par le prestataire. Ainsi, il peut exiger que ses produits soient équipés d'un système de dosage automatique, ce qui permet de réduire l'impact sur l'environnement tout en réalisant des économies. Par ailleurs, il existe des contenants rechargeables ou des produits concentrés. Ces derniers peuvent être certifiés par un écolabel officiel. Même si l'offre est en constante augmentation, cette exigence doit être intégrée avec précaution. Attention toutefois, l'utilisation de tels produits peut augmenter légèrement le prix de la prestation. D'autre part, la consommation de sacs plastiques - très polluants peut être facilement diminuée, notamment en interdisant de jeter des déchets organiques dans les poubelles des bureaux.

L'acheteur peut également exiger que la prestation se déroule dans des conditions favorables à l'environnement, en demandant, par exemple, au prestataire de proposer la méthode de nettoyage la moins consommatrice en eau et en le notant sur ce critère. Il est également envisageable de préciser que l'éclairage des locaux devra être adapté selon la prestation et l'horaire. Enfin, la sécurité des utilisateurs et des employés peut être garantie par une signalisation adéquate sur les produits (contenu, que faire en cas d'ingestion/d'inhalation, code couleur) et la formation de ces derniers.

Factea Durable est un cabinet de conseil en développement durable. Il édite le Manuel des clauses d'achats durables, qui permet de systématiser rapidement la démarche d'achats durables sur plus de 200 familles d'achats: fournitures, services et travaux.

Les points-clés à retenir

- L'acheteur peut exiger que la prestation se déroule dans des conditions favorables à l'environnement, en demandant par exemple au prestataire de proposer une méthode de nettoyage la moins consommatrice en eau.


- La préservation de la santé du personnel de nettoyage représente également un enjeu durable, en réduisant, d'une part, la dangerosité des produits et en évitant, d'autre part, les situations à risque, par exemple le travail en hauteur.


- Les marchés de nettoyage peuvent être l'occasion de favoriser l'insertion de personnes en difficulté.

Par Antoine Gizardin, du cabinet Factea Durable