Mon compte Devenir membre Newsletters

Travel Manager, une fonction à part entière

Publié le par

À LIRE AUSSI

Plus de 60% des Travel Managers pensent que leur travail n'est pas (re)connu dans les entreprises. Un pourcentage d'autant plus étonnant que, dans les faits, les voyageurs d'affaires affirment exactement le contraire. Si seuls 38% déclarent connaître avec précision les attributions d'un gestionnaire de voyages, une immense majorité juge que la fonction est une force pour l'entreprise. C'est l'un des principaux paradoxes soulevés par une étude publiée, en septembre dernier, par l'Association française des Travel Managers. De plus, il apparaît dans cette enquête que les gestionnaires de voyages ne se considèrent pas uniquement comme des acheteurs purs et durs, obnubilés par la réduction de coûts. Des questions sécuritaires depuis 2001 aux problématiques environnementales, leur champ d'intervention se veut de plus en plus large. Cependant, la crise économique refait de la maîtrise des coûts une priorité. Les grandes entreprises viennent ainsi de redéfinir des règles plus contraignantes (classe économique pour l'aérien, seconde classe pour le train, etc.). Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'il faut s'arrêter de voyager, mais peut-être se déplacer autrement ou moins souvent. Les voyageurs d'affaires faisant trois fois le tour de la terre par an n'y sont certainement pas opposés, bien au contraire.

«Des questions sécuritaires aux problématiques environnementales, le champ d'intervention des Travel Managers se veut de plus en plus large. Cependant, la crise refait de la maîtrise des coûts une priorité. »