Mon compte Devenir membre Newsletters

Tout semble rouler pour GE Fleet Services

Publié le par

Le secteur de la location longue durée a trouvé son rythme de croisière, avec une croissance annuelle comprise entre 4 et 5%. Cependant, les parts de marché sont de plus en plus chères à conquérir. Pourtant, GE Fleet Services tire son épingle du jeu et affiche régulièrement 10% de croissance par an.

@ GE FLEET SERVICES

La signature d'un contrat de 360 millions d'euros dans le monde de la location longue durée a de quoi faire sensation. C'est ce que vient de réaliser GE Fleet Services, à la suite d'un appel d'offres lancé par le ministère de la Défense. Tout semble actuellement réussir à cette filiale de General Electric, qui, selon le Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée (SNLVLD), pointait, en septembre 2005, au 6e rang français en nombre de véhicules loués.

@ DR

Aymar Hénin, GE Fleet Services.

«GE Fleet mise sur l'innovation, sur le développement de prestations différenciantes ainsi que sur la hausse de la qualité de service.»

Maintenir une croissance à deux chiffres

 

Ambitieux, le directeur général de GE Fleet Services, Aymar Hénin, annonce avec sérénité que «l'objectif, pour l'année 2007, est de maintenir une croissance à deux chiffres de la flotte financée, aussi bien auprès des grands comptes que des TPE, PME et PMI. Pour cela, GE Fleet mise sur l'innovation, le développement de prestations différenciantes ainsi que sur la hausse de la qualité de service». Le loueur n'a pas attendu l'exercice 2007 pour lan cer de nouvelles prestations. La première d'entre elles est la photo expertise. «Dorénavant, tous les clients peuvent bénéficier de ce service pour apprécier de visu l'état des véhicules restitués parleurs conducteurs, affirme Arnaud Muller, directeur marketing. Le choix a été fait de passer par une société d'expertise indépendante pour garantir l'impartialité à nos clients.»

Depuis janvier donc, l'ensemble des véhicules rendus sont examinés par la société Macadam dans les 48 heures qui suivent leur restitution au garage. L'expert se charge de prendre une série de clichés numériques de chaque dommage, témoin à l'appui, afin d'établir l'état de la voiture. Le rapport d'expertise ainsi que les photos sont ensuite envoyés au gestionnaire de parc pour assurer la transparence totale sur les dommages et mieux comprendre les éventuelles facturations liées à la restitution du véhicule. Pour Aymar Hénin, «la restitution est généralement l'étape qui, dans un contrat de LLD, cause la plus grande insatisfaction. Elle est souvent la raison de changement de loueur». Avec ce système, la transparence et l'accompagnement sont donc de mise. Au passage, il facilite la revente sur le marché de l'occasion pour le loueur.

La seconde grande innovation de la fin de l'année 2006 est iManage, un outil de pilotage en ligne et d'aide à la décision. Son intérêt? Il permet aux gestionnaires de parc d'optimiser la gestion de leur flotte et les coûts, grâce à des analyses instantanées de toutes les données-clés. «Dès qu'il se connecte, le gestionnaire accède à un écran divisé en trois zones d'analyse sur les aspects essentiels d'une flotte automobile: inventaire, coûts et prévision de restitution», détaille Arnaud Muller. Chacune de ces zones contient des indicateurs «cliquables» qui permettent de remonter à la source de l'information. Grâce à des seuils d'alerte, le gestionnaire peut agir rapidement et détecter toute anomalie ou dysfonctionnement. Cette solution paneuropéenne ne nécessite aucune installation de logiciel.

GE Fleet Services

74 500 véhicules financés et/ou gérés;
17 agences ou représentations;
Vient de remporter l'appel d'offres du ministère de la Défense (360 millions d'euros).