Mon compte Devenir membre Newsletters

Tourisme d'affaires: les destinations tendance de 2010

Publié le par

Coupe du monde de football, Exposition universelle, Jeux olympiques d'hiver... L'année 2010 sera riche en événements internationaux. L'occasion d'organiser des incentives et des séminaires qui mêlent travail, enrichissement culturel et activités ludiques.

L'Afrique du Sud reçoit les fans du ballon rond

Envie de dépaysement mêlant tradition et modernité pour un prochain séminaire d'entreprise? Pensez à l'Afrique du Sud! Cette destination a, en effet, de quoi séduire la clientèle affaires. Et entend bien le démontrer du 11 juin au 11 juillet 2010 quand le pays accueillera la 19e édition de la Coupe du monde de football, l'un des événements les plus médiatiques à l'échelle de la planète. Le décalage horaire avec l'Hexagone est d'une heure seulement. Air France propose deux vols quotidiens et sans escale pour Johannesburg au départ de Roissy (10 heures de vol environ). L'offre hôtelière déjà dense - avec 622 établissements dont un tiers en 4/5 étoiles et 300 lodges 4/5 étoiles - s'étoffe en prévision de la Coupe du monde.

Si, aujourd'hui, 60% des événements d'entreprise se tiennent au Cap, d'autres villes et régions présentent des atouts qu'elles entendent faire découvrir à la clientèle d'affaires. C'est le cas de Johannesburg, au nord du pays, où le Sandton Convention Center peut accueillir jusqu'à 10 000 personnes. L'offre hôtelière y est très large, avec des établissements tels que le Hyatt Regency, The Michel- angelo, le Hilton Sandton, le Radisson ou encore le Holiday Inn.

Balades et dégustations au Cap

Organiser un événement à Johannesburg ne dispense pas de se rendre au Cap, la ville la plus occidentale du pays où les activités culturelles sont multiples: balades et dégustations sur la route des vins, découverte du mythique cap de Bonne-Espérance ou encore visite de Robben Island, où Nelson Mandela fut emprisonné durant deux décennies. Le Cap possède également son Convention Center qui, avec une offre hôtelière assez dense, peut accueillir 10 000 personnes. Parmi les incontournables de la ville figurent le Table Bay, le Mount Nelson Hôtel du groupe Orient Express ou encore le très agréable Radisson situé en bord de mer. Après la récente inauguration du One & Only, d'autres sont prévues d'ici à l'été prochain.

Enfin, visiter l'Afrique du Sud ne se conçoit pas sans un safari à la découverte de girafes, d'impalas, d'hippopotames ou de zèbres... Tous les parcs ou réserves - Kruger, Hluhluwe Umfolozi, Shamwari ou Addo Elephant National Park - proposent des safaris et des hébergements en hôtel ou en lodge. Et si les voyageurs d'affaires sont chanceux, ils auront peut-être la chance de voir les «Big Five» que sont le lion, l'éléphant, le buffle, le rhinocéros et le léopard. Pour un séjour de six jours et cinq nuits en Afrique du Sud, trois nuits au Cap dans un hôtel 4 étoiles et deux nuits dans un parc pour un safari, repas et activités comprises, il faut compter à partir de 900 euros HT par personne, sans les vols. Un aller-retour Paris-Johannesburg coûte, quant à lui, entre 650 et 900 euros en classe économique, selon la saison. Pour un lodge, le tarif est compris entre 100 et 350 euros par nuit et par chambre selon le standing et la saison.

Le Cap héberge aujourd'hui 60 % des événements d'entreprises qui se déroulent en Afrique du Sud

@ OFFICE DE TOURISME D'AFRIQUE DU SUD

Le Cap héberge aujourd'hui 60 % des événements d'entreprises qui se déroulent en Afrique du Sud

Johannesburg, comme toute l'Afrique du Sud, s'apprête à recevoir la coupe du monde de football. L'offre hôtelière s'adapte en vue de cet événement.

@ OFFICE DE TOURISME D'AFRIQUE DU SUD

Johannesburg, comme toute l'Afrique du Sud, s'apprête à recevoir la coupe du monde de football. L'offre hôtelière s'adapte en vue de cet événement.

Pécs, la Hongroise, met la culture à l'honneur

Un vent de culture souffle sur la Hongrie et porte le tourisme d'affaires sur le devant de la scène. La ville de Pécs, la cinquième du pays avec près de 170 000 habitants, a été désignée capitale européenne de la culture en 2010 et entend l'assumer. «Le tourisme d'affaires est notre priorité», confirme le directeur de l'office du tourisme de Hongrie (HNTO), Ivan Rona. A cette occasion, concerts, conférences, expositions, ballets, festivals, films ou encore visites guidées se succéderont pendant toute une année. Pour améliorer son offre et faire de cet événement une réussite, les projets de sites se multiplient. Le centre des congrès, lieu majeur, dispose d'une salle de 1 000 places et de cinq annexes. Le site pourra accueillir simultanément plusieurs événements professionnels sur plus de 11 000 m². Le bâtiment, qui a nécessité un investissement de 29 MEuros, sortira de terre l'année prochaine.

Boom hôtelier

Qui dit centre de congrès, dit capacité hôtelière suffisante. La ville ne l'a pas oublié. «Nous vivons actuellement un véritable boom hôtelier», assure Ivan Rona. Plusieurs établissements fermés ou en rénovation vont rouvrir avec une capacité élargie et des services supplémentaires pour les conférences. De nouveaux sites sont également en construction. Parmi eux, le quatre étoiles Millennium et ses 40 chambres, dont l'ouverture est prévue cet été. Il complétera l'offre haut de gamme de Pécs, qui compte plusieurs 4 étoiles.

Pour faciliter l'accès à la ville, l'aéroport de Pécs est en chantier. Sa piste doit, en effet, passer de 1 500 à plus de 2 200 mètres de long pour permettre l'atterrissage d'avions plus gros. Il sera ainsi en mesure d'accueillir, en 2010, les compagnies low cost européennes. Parallèlement, la plateforme de Budapest a injecté 200 MEuros dans la rénovation et l'agrandissement de deux terminaux.

Capitale européenne de la culture en 2010, Pécs organisera de nombreux concerts et conférences.

@ OFFICE DE TOURISME DE HONGRIE

Capitale européenne de la culture en 2010, Pécs organisera de nombreux concerts et conférences.

Vancouver surfe sur les Jeux olympiques d'hiver

Une réunion entre l'épreuve de patinage artistique et le biathlon? C'est possible à l'occasion des 21es Jeux olympiques et paralympiques d'hiver qui se tiendront à Vancouver du 12 au 28 février et du 12 au 21 mars prochains. En effet, cette ville de l'extrême ouest du Canada s'impose déjà comme l'une des principales destinations de meetings, congrès ou séminaires du monde. A l occasion des JO, Lotusland , comme la surnomment ses habitants, a mis en oeuvre les moyens nécessaires pour faire de cet événement sportif une fête planétaire. En plus des milliers d'athlètes du monde entier qui s'affronteront, Vancouver prévoit d'accueillir des centaines de milliers de touristes, parmi lesquels des voyageurs d'affaires.

Pour s'y préparer, le Vancouver Convention & Exhibition Center a entrepris de gros travaux de rénovation et d'extension afin de tripler sa taille et son potentiel d'accueil. Le chantier sera terminé à la fi n de l'année. Dès lors, le centre situé au bord de l'océan disposera, sur plus de 46 000 m², de 72 salles de réunion, dont 20 flexibles. Celles-ci seront dotées d'équipements de haute technologie et seront accompagnées de services d'accueil en conséquence. Le centre renforcera ainsi la capacité du BC Place, situé en plein coeur de la ville, qui, avec ses 12 salles, peut recevoir jusqu'à 7 000 personnes.

Vancouver dispose d'un choix relativement large d'établissements hôteliers proposant des espaces dédiés aux rencontres d'affaires.

Avant les JO d'hiver, Vancouver renforce ses infrastructures d'accueil pour les touristes d'affaires

@ VANCOUVER 2010

Avant les JO d'hiver, Vancouver renforce ses infrastructures d'accueil pour les touristes d'affaires

Shanghai accueille l'Exposition universelle

Les rives du Huangpu, entre les ponts Lupu et Nanpu, accueilleront du 1er mai au 31 octobre 2010 l'Exposition universelle de Shanghai. Derrière le thème «Meilleure ville, meilleure vie», cet événement se veut un grand forum sur la vie urbaine où seront abordés les thèmes de la fusion des cultures dans la ville, la prospérité économique, l'innovation «techno-scientifique» , le remodelage des communautés, l'interaction avec la campagne... Pas moins de 200 pays participants et 70 millions de visiteurs sont attendus. «L'hôtellerie place beaucoup d'espoirs dans cet événement», affirme Dao Shuming, directeur de l'administration municipale du tourisme. Dans ce cadre, Shanghai a entrepris un large développement de ses infrastructures. Le nombre d'établissements augmente de jour en jour: à la fi n 2008, la ville comptait 325 hôtels classés. D'ici à 2010, ils seront 500 de plus. «Au total, les établissements classés ainsi que les 4 000 autres hôtels de la ville pourront offrir près de 500 000 lits», assure Dao Shuming. Parmi eux, beaucoup disposent de salles de réunion ou d'espaces business, à proximité du centre international des congrès et des séminaires de la ville, situé au coeur du quartier financier.

70 millions de visiteurs sont attendus à Shanghai à l'occasion de l'Exposition universelle.

@ EXPOSITION UNIVERSELLE DE SHANGHAI

70 millions de visiteurs sont attendus à Shanghai à l'occasion de l'Exposition universelle.

La Russie à l'heure française

Pourquoi ne pas assister à une représentation de la Comédie française en Russie pendant un regroupement professionnel? La troupe y sera, en effet, en tournée, en 2010, à l'occasion de l'année France-Russie. Cette tournée sera accompagnée d'événements animés par le ballet de Paris, par un train d'écrivains sillonnant la Russie ou encore par des expositions et festivals d'arts plastiques ou décoratifs, de design, de musique, de danse, d'architecture ou encore de mode. «Les événements culturels sont particulièrement soignés car ils sont attendus par le public des deux pays», explique Nicolas Chibaeff , commissaire général pour la France de l'année France-Russie 2010.

Cette manifestation a pour but d'enrichir la connaissance réciproque des deux pays, d'encourager les coopérations et les courants d'échanges, et enfin, d'élargir le cercle des acteurs des relations franco-russes. Pour les entreprises françaises qui organiseront leurs événements dans le pays l'année prochaine, les salles de congrès et de séminaires ne manqueront pas. La Russie est habituée au tourisme d'affaires. Seul hic, les tarifs hôteliers à Moscou figurent parmi les plus chers du monde avec 379,52 euros la nuitée selon HRG.

Moins chère que Moscou, Saint-Pétersbourg est une alternative pour l'accueil des voyageurs d'affaires

@ OFFICE DE TOURISME DE RUSSIE

Moins chère que Moscou, Saint-Pétersbourg est une alternative pour l'accueil des voyageurs d'affaires