Mon compte Devenir membre Newsletters

Tokheim réduit de 25% ses dépenses télécoms en France

Publié le par

Après avoir audité ses factures télécoms, le fabricant d'équipements pour la distribution de carburant a réussi à négocier un contrat plus avantageux avec son opérateur.

Un gain de 163 000 Euros HT. Telle est l'économie que Tokheim France a prévu de réaliser sur sa facture télécoms (partie mobile et data, hors téléphonie fixe) en 2009. Pour parvenir à ce résultat, le fabricant d'équipements pour la distribution de carburant a d'abord rassemblé, au premier semestre 2008, l'ensemble des factures de ses sites (sièges sociaux Groupe et France, usine de production et huit agences réparties dans l'Hexagone). Puis, en septembre, il a confié l'audit de ces dépenses, soit un budget de 637 000 eu ros, à Ofee. «Nous avons choisi ce cabinet de conseil spécialisé dans les télécoms car il nous avait été recommandé par des acheteurs d'autres sociétés et différentes associations auxquelles nous adhérons», précise Anthony Rolland, responsable des achats généraux et maintenance de Tokheim France.

d'Anthony Rolland (Tokheim France): «Le recours à un cabinet de conseil spécialisé dans les télécoms a été nécessaire.»

d'Anthony Rolland (Tokheim France): «Le recours à un cabinet de conseil spécialisé dans les télécoms a été nécessaire.»

Ofee a listé les abonnements de l'équipementier et calculé le prix à la minute facturé jusqu'à présent, ainsi que le volume des consommations (notamment à l'international). Après analyse, il a présenté à Tokheim des préconisations pour réduire son budget (suppression de lignes et d'abonnements inutiles, etc.) ainsi que les tarifs des différents opérateurs du marché. Après avoir négocié les prix avec tous les prestataires retenus, Tokheim France a décidé de conserver son opérateur actuel, Orange. Mais avec une économie de 25% à la clé.