Mon compte Devenir membre Newsletters

Thales réduit la consommation électrique de ses serveurs

Publié le par

En remplaçant ses serveurs informatiques par des équipements plus performants, le groupe a réduit sa consommation électrique de 10% en un an.

Un an après avoir initié son programme d'informatique verte («Green IT»), Thaïes annonce avoir réduit de 10% la consommation électrique de ses serveurs informatiques sur le site d'Elancourt (Yvelines), ainsi que dans d'autres centres en Europe. L'objectif du groupe spécialisé dans les systèmes d'information est, en effet, d'améliorer la performance environnementale de ses ressources informatiques, ce qui passe notamment par la réduction des rendements énergétiques des équipements, la rationalisation des infrastructures, la mise en oeuvre des technologies de refroidissement haute densité et l'optimisation de la gestion des centres.

A Elancourt, le refroidissement par impulsion d'air frais via le faux plancher, technologie montrant ses limites dans le cadre d'hébergement de nouvelles technologies où les serveurs se densifient, a été progressivement remplacé. Des solutions qui confinent le refroidissement entre les baies de serveurs, à l'endroit même où se forment les points chauds, ont été déployées pour toutes les nouvelles installations. Avec cette seule amélioration, la facture électrique a baissé de 15 à 30%. En outre, l'utilisation d'eau douce comme fluide a permis de supprimer le glycol, un produit polluant.

Aujourd'hui lancé dans un vaste programme de rationalisation de ses serveurs, Thaïes estime qu'une diminution de 25% de son parc de serveurs et de 20% du nombre de ses baies réduira sa dépense électrique de 19%, pour le même nombre d'applications.