Mon compte Devenir membre Newsletters

Télécoms: les atouts de la convergence

Publié le par

Plébiscités par le grand public, les packs «multiplay» associant téléphones fixes, mobiles et Internet offrent de réels avantages en termes de coût, tout en permettant une simplicité de gestion. Un facteur à prendre en compte lors du choix.

Sur le papier, le concept est alléchant. Avec des solutions tout compris qui intègrent la voix fixe, la voix mobile, ainsi que l'accès Internet, les offres packagées proposées par les opérateurs de télécoms aux entreprises ressemblent à s'y méprendre à celles qu'ils déploient depuis plusieurs années sur le marché des particuliers, la télévision en moins, mais avec des engagements de qualité en plus... A ce socle de base, viennent s'ajouter des services comme le numéro unique, la messagerie unifiée, la possibilité de recevoir ses appels sur son fixe ou son mobile, l'hébergement de boîtes mails, la possibilité de surfer sur Internet et de consulter ses mails sur son smartphone... Sur ce nouveau marché, ce sont les PME-PMI qui se montrent les plus réceptives. C'est donc pour elles que les trois grands opérateurs - Orange, SFR et Bouygues Telecom - ont construit leurs offres multiservices.

@ SFR

Les grands comptes en retrait...

« Les grands groupes achètent plus rarement des solutions packagées, constate Pierre Pfster, directeur marketing de SFR Business Team. D'abord parce qu'ils sont multisites et qu'ils ont des contraintes d'intégration liées au système d'information. Ensuite, parce que les différents contrats en cours avec leurs fournisseurs n'ont pas toujours les mêmes échéances. Dans les faits, ils privilégient donc des migrations progressives au rythme de l'amortissement des investissements déjà réalisés. »

Pour accompagner les grandes entreprises dans leur migration vers le «tout IP», les opérateurs misent sur des solutions modulaires. SFR Business Team s'appuie sur 9ipnet ToIP, une infrastructure IP VPN multisites, nativement multiservices. Celle-ci peut en effet véhiculer la voix fixe et la voix mobile, la data, la visioconférence, la monétique, l'hébergement de sites, avec une brique dédiée à la sécurité de l'infrastructure et des services... Chez Bouygues Telecom, ce sont les offres Net Synchro qui sont présentées en complément de Business Synchro, avec des solutions ADSL, SDSL, fibre optique... « Ces offres proposées par les opérateurs mobiles aux grands comptes ne sont pas encore matures, estime Michel Tranchant, président de Ted Commuphone, et associé de Resadia, un groupe spécialisé dans l'intégration de solutions convergentes IP. Pour cette raison, les grandes entreprises continuent toujours de faire appel à leurs prestataires habituels, qu'ils soient constructeurs comme Alcatel, Astra et Avaya, ou intégrateurs comme Spie, NextiraOne ou Resadia. »

Une tendance de fond

Si les grandes entreprises ne sont pas encore mûres pour les offres packagées, les choses pourraient toutefois évoluer rapidement. « La convergence IP constitue une tendance de fond, affirme Pierre Pfister (SFR Business Team). Hormis les entreprises du top 200 qui continueront de répartir leurs budgets télécoms entre plusieurs acteurs, parce que ce sont des acheteurs avisés et qu'ils ont des équipes capables de gérer cette complexité, je pense que pour les entreprises plus petites, il y aura une vraie logique à tout concentrer auprès d'un seul fournisseur. » Un credo partagé par Bouygues Telecom, où l'on précise que Business Synchro a déjà été adoptée par certains grands comptes. « Ces clients avaient des problématiques multisites et d'hétérogénéité de leurs structures télécoms, souligne Luc Perraudin, directeur marketing Entreprises de Bouygues Telecom. Avec Business Synchro, ils ont déployé la même architecture et les mêmes services sur l'ensemble de leurs implantations, tout en ayant la possibilité de piloter à distance et de manière centralisée toute leur gestion télécoms. »

Avec le tout IP, il n'y a en effet plus de matériel à déployer, plus de questions à se poser sur l'obsolescence des équipements, plus de contrats de maintenance... « Avant, lorsqu'un nouvel utilisateur arrivait dans l'entreprise, il fallait appeler son installateur pour que celui-ci intervienne sur le PABX, rappelle Luc Perraudin. Avec Business Synchro, il vous suffit d'ajouter un nouveau collaborateur sur votre interface Web sécurisée. Les entreprises gagnent en autonomie... »

Le pari de la simplicité

Cette simplicité d'usage se retrouve aussi du côté des utilisateurs, avec le numéro unique et la messagerie unifiée qui permettent d'être joignable à tout moment et de pouvoir écouter ses messages en permanence. « Par rapport aux infrastructures traditionnelles, où l'entreprise doit investir dans un standard téléphonique, des lignes mobiles et fixes, un accès Internet... nos solutions Pack Business génèrent des économies d'échelle sur les communications, mais aussi sur les services qui sont mutualisés sur l'ensemble de nos clients. Si vous ajoutez à cela qu'il n'y a plus besoin d'embaucher un technicien pour s'occuper de la gestion de l' infrastructure, vous obtenez au final des économies qui peuvent aller très facilement au-delà de 20 % », conclut Pierre Pfister.

Luc Perraudin, Bouygues Telecom

« Avant le tout IP, lorsqu'un nouvel utilisateur arrivait dans l'entreprise, il fallait appeler son installateur pour que celui-ci intervienne sur le PABX. »

Franck Besseas, CIAT

Franck Besseas, CIAT

Groupe CIAT

ACTIVITE
Traitement de l'air


CHIFFRE D'AFFAIRES 2010
272 MEuros


VOLUME D?ACHATS 2010
100 MEuros


EFFECTIF TOTAL
2 200 collaborateurs


EFFECTIF ACHATS
15 collaborateurs

Témoignage
« Aujourd'hui, nous disposons dune infrastructure solide »

Comme la plupart des grands comptes, le groupe CIAT a opté pour une migration progressive vers le tout IP. « Nous avons commencé par intégrer en 2007 9office, une solution de téléphonie fixe dégroupée avec appels illimités proposée par SFR Business Team, raconte Frank Besseas, responsable réseaux et télécoms de ce groupe spécialisé dans le traitement de l'air. L'e but était purement financier puisqu' il s'agissait de réaliser des économies sur nos communications fixes. » L'année suivante, CIAT décide cette fois-ci de migrer toute sa data sur IP, avec toujours ce même objectif de rationalisation des coûts grâce à la suppression des lignes T2 et T0, mais aussi de tous les autocommutateurs. Pour ce faire, le groupe déploie la solution 9ipnet ToIP de SFR Business Team qui permet de gérer l'accès à Internet, mais aussi la téléphonie sur IP... C'est donc fort logiquement que CIAT opère dans la foulée la bascule définitive de l'ensemble de ses communications fixes... « Aujourd'hui, avec 9ipnet ToIP, nous disposons d'une infrastructure solide et capable d'accueillir dans le futur toutes les nouvelles applications de communication unifiée », se félicite Franck Besseas, qui prépare déjà la prochaine étape: le déploiement de la voix sur mobile.
« Ce dossier sera étudié fin 2012 lorsque le contrat sur la téléphonie mobile arrivera à son terme. Nous envisageons également d'implémenter de la visioconférence et de faire migrer l'ensemble de nos communications par fax sur IP, ce qui nous permettra d'éliminer tous les fax physiques. »