Mon compte Devenir membre Newsletters

Sylvère Chamoin étend sa couverture aux achats de conception et création artistiques pour le Stade de France

Publié le par

Connue pour son implication dans les achats responsables, la direction achats du Stade de France veut augmenter son taux de couverture achats de 60 à 90 % en 2014. Un chantier de taille pour cette PME. Les prestations techniques et artistiques feront notamment partie de ce nouveau périmètre achats.

«En complément du cahier des charges dans lequel sont incluses des clause sociales et environnementales, nous envoyons des questionnaires aux fournisseurs pour mesurer leur degré d'engagement en faveur du développement durable. De plus, nous nous déplaçons chez les fournisseurs et sur leurs sites clients pour s assurer de la cohérence des réponses données », commente Sylvère Chamoin, responsable achats du Consortium Stade de France. Cette PME de 175 personnes s'est illustrée dans le domaine des achats responsables. Si le service achats a été créé en 2001, Sylvère Chamoin, issu du monde de l'événementiel, a pris la tête du service en 2008 grâce à son expérience du terrain. Les conditions sociales sont autant de critères sur lesquels le service achats se montre vigilant. Par ailleurs, une entreprise de nettoyage devra justifier l'utilisation de produits respectueux de l'environnement tandis qu'un autre prestataire devra expliquer le cycle de vie des produits proposés. Pour ce faire, le service achats s'appuie sur l'expertise du cabinet de conseil Achats Concept Eco, spécialisé dans les achats responsables. Dans un souci d'optimisation des relations clients-fournisseurs, les contrats-cadres sont doublés d'un contrat de performance avec une grille d'évaluation. « Nous réalisons un suivi de la performance fournisseurs sur des prestations-clés en leur attribuant des bonus-malus », précise-t-il. Cela varie du bonus financier distribué à une entreprise de nettoyage ayant rempli son contrat d'objectifs à la gestion d'événements supplémentaires accordés à une agence d'hôtesses performante.

Stade de France

ACTIVITE
Evénementiel sport, loisirs et culture
CHIFFRE D'AFFAIRES 2010
94 millions d'euros
EFFECTIF
175 collaborateurs
EFFECTIF ACHATS
6 personnes
VOLUME D'ACHAT 2010
40 millions d'euros
NOMBRE DE FOURNISSEURS
700

Vers les achats de prestations artistiques

« Le taux de couverture achats est de 60 %, avec le soutien de la direction générale, nous visons les 90 % de couverture à l'horizon 2014 », s'enthousiasme Sylvère Chamoin. L'élargissement des domaines d'intervention du service achats passera par celui des prestations intellectuelles et des achats techniques ou encore des travaux. « Nous avons déjà réalisé près de 900 milles euros d'économies entre 2010 et 2011, ce qui représente près de 2,5 millions euros d'économies si on raisonne sur la durée des contrats », avance-t-il. Conquérir les achats de conception et création artistiques? C'est le nouveau défi relevé par le service achats, appuyé par la direction générale. Depuis septembre 2011, il travaille avec le directeur de la production sur les événements produits par le Stade de France. « Nous réalisons des études de coût pour le prochain spectacle Excalibur et la Nuit Celtique pour 2012 », détaille-t-il. Pour approfondir le sujet des achats événementiels, le service a lancé un club pour débattre des bonnes pratiques du secteur. Parmi les autres chantiers, le déploiement d'un ERP achats pour septembre 2012. « L'objectif que l'ensemble des services opérationnels utilisent cet outil pour la validation de leurs achats », conclut-il.

Parcours

Titulaire d'un DESS en management du sport et d'une maîtrise sciences économiques, Sylvère Chamoin travaille dans l'événementiel sportif depuis 16 ans, dont 13 passés dans l'organisation événementielle dans des secteurs allant de la logistique à l'exploitation en passant par la sécurité. Il prend la tête du service achats Consortium Stade de France en 2008 après avoir intégré la société en 2000 en tant que chargé de production.