Mon compte Devenir membre Newsletters

Rhodia réalise un tour du monde de ses acheteurs responsables

Publié le par

A l'occasion de la mise en oeuvre de son plan développement durable, le chimiste a interrogé ses acheteurs dans le monde entier afin de connaître leur performance en matière d'achats durables.

Avec près de 320 acheteurs répartis dans le monde entier, Rhodia revendique son caractère multi-culturel. Et ce n'est pas Paula Baroni, brésilienne d'origine, qui dira le contraire. La coordinatrice du déploiement des processus achats et développement durable au sein du chimiste vient, en effet, de terminer un tour du monde des services achats de l'entreprise pour connaître leur performance en matière de développement durable. «S'ils sont bien avancés, on constate néanmoins des différences entre les continents», relate Paula Baroni. Ainsi, les Européens sont très respectueux des critères environnementaux, «en ligne avec une réglementation européenne très stricte en la matière», souligne la collaboratrice. En revanche, en Amérique du Sud, les projets sociaux sont au coeur des préoccupations. Paula Baroni s'est, par ailleurs, félicitée des progrès enregistrés en Amérique du Nord. «Les Américains sont très pragmatiques, témoigne-t-elle. Une fois les critères de développement durable bien intégrés à leur stratégie achats et les bénéfices clairement soulignés, ils sont alors tout à fait favorables à cette démarche.» Un comportement qu'elle n'a pas retrouvé en Asie. Cette dernière y enregistre «quelques difficultés», en raison notamment d'une croissance vertigineuse «qui laisse peu de place aux réflexions sur les impacts et les risques de long terme».

A la suite de ce tour du monde, la direction achats de Rhodia a défini des plans d'actions par région pour faire progresser ses pratiques responsables. «Nous souhaitons être reconnus pour notre responsabilité, qui participe à la performance du groupe et constitue un facteur de confiance dans les relations avec nos partenaires», conclut Paula Baroni.

Paula Baroni (Rhodia):

«Nous souhaitons être reconnus pour notre engagement responsable.»