Mon compte Devenir membre Newsletters

Regard sur l'international

Publié le par

L'actualité de la fonction achats ne s'arrête pas aux frontières hexagonales. Retrouvez une sélection d'articles parus sur des sites web étrangers spécialisés dans les achats et la supply chain.

Airbus veut introduire des sièges plus larges dans ses avions

Airbus a examiné de nouveaux plans pour disposer de sièges plus larges dans les cabines de ses appareils A320. Ainsi, le fabricant d'avions entend augmenter la largeur du siège côté couloir dans chaque rangée de trois sièges de la cabine principale de 18 pouces à 20 pouces. L'augmentation devrait se faire au détriment des sièges du milieu et de la fenêtre en classe économique qui se réduisent à 17 pouces (contre une largeur moyenne de 20 pouces pour un siège court-courrier A320 en classe affaires). Suzana Hrnkova, responsable de la commercialisation intérieur cabine chez Airbus, déclare: « Cette démarche a pour objectif d'offrir un confort supplémentaire pour les personnes qui veulent payer pour cela et générer un potentiel de revenus supplémentaires pour les compagnies aériennes. » Selon Airbus, près de 20 compagnies aériennes ont exprimé leur intérêt pour cette nouvelle configuration, qui pourrait être mise en livraison d'ici à la fin 2013.

- Source: Global Traveler, par Kimberly Krol, www.globaltravelerusa.com

Hong Kong et Singapour, nouvel eldorado des acheteurs

Les acheteurs professionnels ont la cote à Hong Kong comme à Singapour. En effet, dans ces deux pôles économiques d'Asie du Sud-Est, l'embauche de professionnels des achats monte en flèche. Selon l'Asia Job Index de 2012, le recrutement d'acheteurs à Hong Kong a augmenté de 18,1 % (contre 16,2 % à Singapour) à la mi-2012. Toujours à Singapour, l'embauche de professionnels de la logistique a même fait un bond de 21,3 %. Selon le cabinet Robert Walters, ce phénomène est dû à l'externalisation de plus en plus forte des services achats des grands comptes mondiaux à Singapour comme Hong Kong, et ce, au détriment de la Chine. L'expertise en achats est également demandée en Chine, Corée du Sud et Malaisie, mais de manière plus relative (avec des hausses respectives de 1 %, 7,8 % et 3,8 %).

Source: Procurement Asia, par Alethia Tiang, www.procurement-online.com

Justice: Walmart sommé d'intensifier sa collaboration avec les fournisseurs locaux

Même dans la grande distribution, les acheteurs sont sommés d'accroître leur collaboration avec les PME. En effet, Walmart qui prépare son entrée sur le marché africain a été contraint, par un tribunal local, d'intensifier sa collaboration amont avec les petits fournisseurs de proximité. Il faut préciser que les supermarchés sud-africains vendent déjà beaucoup de marchandises importées sauf pour l'alimentation. Alors que le géant de la grande distribution avait déjà montré patte blanche l'année dernière en s' engageant à dépenser 11,5 millions de dollars pour le développement du tissu économique local sud africain (suite au rachat par le groupe de 51 % des actions de Massmart, chaîne de supermarché d'Afrique du Sud), une commission a été établie pour savoir si le montant engagé s'avérait bien suffisant. Résultat: la cour oblige le groupe à accroître sa contribution à hauteur de 23 millions de dollars sur les cinq prochaines années. Walmart n'a pas encore réagi à une telle décision.

Source: Procurement Leaders, par la rédaction, www.procurementleaders.com

Alcatel-Lucent lance un plan de réduction des coûts d envergure

Lors d'une annonce faite à ses actionnaires, l'entreprise Alcatel-Lucent a présenté son prochain programme de performance visant à réduire les coûts de 1,25 million de dollars d'ici à 2013. Toutes les fonctions supports de l'entreprise seront pilotées, dès le 1er janvier 2013, par une nouvelle administration centrale. Paul Tufano, ex-directeur financier promu directeur des opérations, sera notamment en charge des départements achats et supply chain. Rappelons que ce plan d'optimisation des coûts s'accompagne également d'une réduction substantielle de l'effectif du groupe de télécommunications, équivalente à 5 000 collaborateurs.

Source: Supply Management, par Adam Leach, www.supplymanagement.com