Mon compte Devenir membre Newsletters

Regard sur l'international

Publié le par

L'actualité de la fonction achats ne s'arrête pas aux frontières hexagonales. Retrouvez une sélection d'articles parus sur des sites web étrangers spécialisés dans les achats et la supply chain.

IT: une hausse des dépenses prévue en 2012

Les dépenses en software dans le monde vont flamber en 2012, alors que celles en hardware devraient décliner, à en croire Procurement Asia citant les prévisions de Gartner. En 2011, les coûts en produits et services IT ont augmenté de 1,9 % et ils devraient atteindre pas moins de 65,7 milliards de dollars en 2012. Les prestations d'infogérance devraient culminer à 22,9 milliards de dollars. « Nos prévisions prennent en compte linstabilité de la conjoncture économique actuelle et les perspectives de croissance molle, particulièrement aux Etats-Unis, au Japon et en Europe de l'Ouest », explique Peter Sondergaard, premier vice-président en charge à l'échelle mondiale de la recherche chez Gartner. Les dépenses IT mondiales devraient atteindre 2,7 trillions de dollars en 2012, soit une croissance de 3,9 % par rapport à 2011. Les dépenses en Asie-Pacifique devraient augmenter de 8 %, dépassant 367 milliards de dollars en 2012. La croissance du secteur est due au développement des activités IT en Chine et en Inde, tandis que les marchés déjà matures affichent une certaine prudence.

Source: Procurement Asia, par Jacelyn Woo, www.procurement-online.com

PC: chronique d une mort annoncée?

L'engouement croissant à l'égard des tablettes, smartphones et autres terminaux mobiles rend la vie dure aux PC. En effet, selon The Economist, les ventes globales de PC n'ont augmenté, cette année, que de 10,5 %, soit 5,5 points de moins que la hausse prévue initialement. Autre tendance qui impacte largement le marché des ordinateurs: la montée en puissance du cloud computing. Autant de bouleversements qui supposent un ajustement de la part des géants de l'informatique. Si l'annonce de la mort du PC est encore prématurée, le marché étant toujours tiré par la demande des pays émergents, ils n'auront d'autres alternatives, à terme, que de se diversifier vers d'autres produits pour assurer leur croissance à long terme. C'est déjà le cas, avec le lancement en 2008 par Dell du système de stockage EqualLogic. Un créneau sur lequel a aussi surfé HP via le rachat du spécialiste 3PAR. Les ventes de PC d'HP représentaient encore fin 2010, 32 % des 32 milliards de dollars de recettes du groupe. Et celles de Dell, 23 % de ses 16 milliards de dollars de recettes.

Source: The Economist, par la rédaction, www.economist.com

Outsourcing: le marché chinois pèsera près de 10 milliards de dollars en 2015

Les prochaines années devraient être particulièrement fructueuses pour les marchés de l'off-shoring et de l'outsourcing en Chine. Selon le site Supply & Demand Chain Executive, s'appuyant sur les prévisions d'Everest Group, ce secteur d'activité devrait peser en 2015 pas moins de 9,5 milliards de dollars, soit une croissance de 20 à 25 %. Une augmentation significative, puisqu'il atteignait 3,5 milliards de dollars en 2010 et 2 milliards en 2007. L'externalisation des services IT représente 65 % de l'ensemble des services outsourcés, tandis que les opérations de BPO (Business process outsourcing) correspondent aux 35 % restants. Toutefois, la Chine doit composer avec l'Inde et les Philippines, qui affichent deux avantages de taille: une meilleure maîtrise de l'anglais et des coûts plus intéressants. Même si l'Empire du milieu constitue encore pour les marchés occidentaux une bonne alternative pour mieux contrôler les risques.

Source: Supply & Demand Chain Executive, par la rédaction, www.sdcexec.com

Nokia Siemens réduit son panel fournisseurs

Place à la réduction du panel fournisseurs! Voilà l'objectif que s'est fixé, pour 2013, Siemens Networks, la joint-venture entre Siemens et Nokia, selon le site Supply Management. En effet, Rajeev Suri Nokia directeur général du groupe a déclaré, le 23 novembre son intention de réduire les coûts et d'améliorer la qualité via la massification de la base fournisseurs. Une telle démarche s'inscrit dans un large plan stratégique de restructuration ( comportant une suppression de 17 000 postes) visant à générer des économies globales de 861 millions d'euros l'année prochaine.

Source: Supply Management, par Angéline Albert, www.supplymanagement.com