Mon compte Devenir membre Newsletters

Regard sur l'international

Publié le par

L'actualité de la fonction achats ne s'arrête pas aux frontières hexagonales. Retrouvez une sélection d'articles parus sur des sites web étrangers, spécialisés dans les achats et la supply chain.

Les ruptures d'approvisionnement affaiblissent la reprise économique américaine

Le site de l'hebdomadaire britannique s'intéresse aux conséquences sur l'économie américaine des ruptures d'approvisionnement, causées par les incidents conjoncturels des six derniers mois. Instabilité politique dans le monde arabe, catastrophes naturelles au Japon... tous ces facteurs exogènes ont fortement ralenti la croissance tant attendue des activités industrielles et de services. Selon les récents indicateurs macroéconomiques, notamment ceux relatifs à la baisse du chômage, la reprise ne devrait plus tarder. A moins que la politique intérieure des Etats-Unis ne vienne perturber le climat social et financier du pays.

- Source : The Economist, par la rédaction, www.economist.com

SC Johnson réduit ses émissions de CO2 grâce aux achats d'énergies renouvelables

Le groupe industriel chimique SC Johnson a déclaré avoir réduit de plus de 26 % ses émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble de ses sites de production depuis 2000. Selon SC Johnson, cette réduction résulte de la construction de deux turbines de cogénération à énergie propre - une combinaison de méthane recyclé et de gaz naturel -, qui alimente le plus grand site de production du groupe situé à Racine dans le Wisconsin. Le recours à l'énergie éolienne a également contribué à la réduction des émissions de CO2. En 2008, 46 % des ressources employées pour l'usine de Bay City, dans le Michigan, étaient d'origine électrique. Le groupe chimiste a ainsi remplacé près de la moitié de ses dépenses consacrées à l'électricité au charbon par l'achat d'énergie renouvelable.

- Source : Procurement Leaders, www.procurementleaders.com

La banque Lloyds opère un recentrage sur ses fournisseurs stratégiques

Le groupe bancaire britannique Lloyds réduira sa chaîne d approvisionnement, passant de 17 000 à 10 000 fournisseurs à l'horizon 2014, pour économiser de près de 1,5 milliard de livres sterling par an. Selon la publication éditée par la banque, Outcome Strategic review, Lloyds souhaite renforcer ses partenariats avec ses fournisseurs stratégiques, simplifiant ses process et optimisant la gestion des demandes des prescripteurs. Cette décision traduit la volonté de Lloyds de parvenir à capter les prix les plus compétitifs du marché. Cette stratégie s'accompagne également d'une réduction d'effectifs d'environ 15 000 postes, opérée au sein des fonctions de back-office et de middle management.

- Source : Supply Management, par Adam Leach, www.supplymanagement.com

La flexibilité de la supply chain devient la priorité numéro un des achats

Les entreprises ayant adopté les six leviers de flexibilité de la chaîne d'approvisionnement ont vu leur chiffre d'affaires augmenter entre 12 et 15 %, et leur coût lié à leur supply chain diminuer de 8 à 10 %. Voilà le résultat de la dernière enquête 2010-2012 réalisée par le groupe de management stratégique PRTM auprès des dirigeants séniors de 150 entreprises. Voici les clés du succès : s'assurer les ressources pour satisfaire les commandes, élaborer un planning collaboratif de l'offre et de la demande, favoriser la participation de tous les acteurs de la supply chain à l'exécution de normes de performance...

- Source : Supply and Demand Chain Executive, par la rédaction, www.sdcexec.com