Mon compte Devenir membre Newsletters

Réduire la note des frais hôteliers

Publié le par

Plus de la moitié des entreprises ne contrôleraient pas leurs dépenses hôtelières. Un constat qui prouve leur manque de maîtrise et de visibilité dans ce domaine. L'hôtellerie reste pourtant une piste d'optimisation des achats. A cet égard, les plateformes dédiées à l'hébergement pourraient constituer une amorce de réponse.

La hausse des tarifs des chambres (+ 4 à 6 % en France), la forte atomisation du marché hôte-lier (70 % d'hôtels indépendants) et la pratique grandissante du yield management chez les hôteliers [NDLR : pratique visant à optimiser les recettes en fonction des disponibilités via une offre tarifaire modulable] contribuent à l'émergence de plateformes dédiées à l'hébergement. Au niveau européen, deux acteurs font figure de précurseurs : HRS et Hotel de. Ce type de solution constitue un réel besoin. D'autres prestataires se sont ainsi positionnés sur ce marché, permettant aux entreprises de bénéficier d'un large choix d'hôtels tout en bénéficiant de conditions tarifaires intéressantes. Les grands réseaux (American Express, Carlson Wagonlit...) ont bien saisi le potentiel de ce périmètre et ont créé leurs propres plateformes dans un effort de capturer des parts de marché.

@ ARNAUD OLSZAK

L'expert

Christophe Drezet est consultant au sein du cabinet de conseil Epsa, spécialisé dans les achats hors production et notamment les voyages d'affaires.

L'offre de services des plateformes

Offrant des tarifs de 10 à 15 % inférieurs au tarif public, ces plateformes ciblent principalement les entreprises dépourvues de programmes hôteliers qui peuvent ainsi bénéficier de tarifs négociés sur l'intégralité de leurs déplacements. De plus, celles-ci se rémunèrent directement auprès des hôteliers. L'absence de frais de transaction engendre donc un coût moindre. Ces plateformes répondent aussi à des besoins qualitatifs, permettant aux entreprises de mieux gérer leurs achats sur ce périmètre.

Des moyens de paiement centralisés peinent à percer. Or, cela permettrait aux entreprises d'alléger le traitement des notes de frais en réalisant d'importants gains de process, et de temps et d'argent.

Un système de carte virtuelle tente de combler cette lacune, mais la réticence des hôteliers freine considérablement son adoption. Enfin, le manque de valeur ajoutée des plateformes, tant au niveau du suivi commercial qu'en termes de conseil, contribue à freiner leur développement.

Les clés

- Traçabilité de la dépense - Intégration des tarifs négociés dans la base de la plateforme - Intégration des dépenses à la carte logée - Personnalisation de l'accès - Intégration des informations internes.