Mon compte Devenir membre Newsletters

Quille Construction, un siège BBC et HQE

Publié le par

Quille Construction, filiale régionale de Bouygues Construction a choisi d'implanter son siège social au coeur du quartier d'affaires de Nantes. Ce bâtiment HQE et labellisé BBC (Bâtiment basse consommation) répond aux critères de développement durable et d'efficience, devenus aussi incontournables pour les bâtiments du tertiaire.

@ WILLY BERRE

Le nouveau siège social de Quille Construction fait partie du complexe Skyline, développé par sa filiale immobilière Cirmad Prospectives, et signé par le cabinet d'architectes Ateliers 234. Le space planning a été conduit par le cabinet Exode Architecture de Christophe Erkens et le bâtiment par Quille Construction elle-même. Skyline comporte non seulement deux bâtiments à usage de bureaux (11 460 m2 + 4723 m2) et de commerces (236 m2 + 636 m2) élevés de huit étages sur rez-de-chaussée pour le premier, et de sept étages sur rez-de-chaussée pour le second, mais aussi deux parcs de stationnement (un public et un privatif). Le complexe immobilier est situé à 350 mètres de la gare TGV de Nantes, à 1 5 minutes de l'aéroport international Nantes-Atlantique et est desservi par de nombreux transports en commun.

Un projet inscrit dans une démarche de développement durable

Le bâtiment répond aux critères du label BBC (Bâtiment basse consommation) et de la certification HQE mais il s'inscrit aussi dans une démarche plus globale de développement durable. Sur sa terrasse végétalisée, trois ruches ont été installées. Entretenues et exploitées par l'Union des apiculteurs de Loire-Atlantique, elles illustrent la participation de l'entreprise à l'effort de protection de la biodiversité en zone urbaine. La construction du siège social s'est accompagnée de la mise en place d'un Plan de déplacements d'entreprise (PDE) pour les collaborateurs de Quille Construction afin de favoriser l'utilisation des transports en commun, inciter au covoiturage et encourager l'utilisation du vélo. Toujours dans le but de privilégier les transports alternatifs, Quille Construction a développé plusieurs services, notamment la participation de l'entreprise à hauteur de 60 % du coût du titre d'abonnement annuel aux transports collectifs. Quille Construction va donc au-delà des 50 % imposés par la loi. La flotte automobile est en autopartage et sera, à terme, électrique. De plus, la structure rembourse la totalité des abonnements annuels de stationnement vélo.

Des ambiances complémentaires pour se détendre

L'espace détente et restauration peut accueillir 40 personnes. Fauteuils et éclairage à l'esprit lounge voisinent avec des tables disposées dans un style brasserie. Des comptoirs et sièges en hauteur complétés de mange-debout donnent une atmosphère snack à côté de distributeurs de plats préparés.

Une touche de verdure

Les espaces verts n'ont pas été oubliés mais leur surface est plus réduite que dans certains sièges sociaux franciliens. Contrairement à la région parisienne, où les employés ont un besoin d'autant plus pressant de verdure qu'ils en sont privés au quotidien, il est vrai que les salariés nantais de Quille Construction n'ont qu'un pas à faire pour sortir et la retrouver...

Orange et noir pour l'accueil

La banque d'accueil a été habillée des couleurs du groupe. Pour des besoins de sécurité et de confidentialité, les fournisseurs n'ont pas accès aux étages. Ils sont accueillis dans des trois salles de réunion neutres, situées à l'arrière de la banque d'accueil.

Une culture d'ingénierie pour les bureaux

Pour s'adapter aux multiples fonctions dans l'entreprise, allant de l'assistante au directeur technique, différents modèles de plateaux ont été retenus. Les bureaux des directeurs techniques qui consultent souvent des plans disposent de retours plus larges. Les deux modèles d'armoires métalliques, dotées également d'une mousse insonorisante, sont aimantées pour y afficher des plans.

zoom

Des poutres climatiques actives


100 % de la chaleur consommée dans le bâtiment est issue du réseau urbain Valorena. Celui-ci utilise et valorise les déchets ménagers de Nantes en les transformant en énergie pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.
Le bâtiment est également équipé de centrales de traitement d'air (CTA) double-flux dotées de récupérateurs à roue enthalpique qui permettent une récupération d'énergie sur la ventilation de 78 %. Ces CTA à moteur à commutation électronique ont une faible consommation d'électricité. Des poutres climatiques sont raccordées aux CTA afin d'assurer chauffage, ventilation et rafraîchissement en silence, sans courant d'air. Technologie maîtrisée depuis une trentaine d'années dans les pays nordiques, elle est aussi utilisée dans quelques bâtiments franciliens.
« Nous avons choisi de travailler avec le fournisseur suédois Swegon, spécialisé dans les solutions de climatisation et de ventilation, pour notre bâtiment nantais. Nous avons recréé dans ses laboratoires une tranche de bureaux-types et avons réalisé une batterie de tests chez eux » explique Christian Jéronimo, chef de service adjoint du département Fluides à Nantes. « 960 unités terminales sont installées en plafond, une trame de bureaux sur deux. L'été, en période nocturne, si l'air extérieur est à 22° C, les unités terminales insufflent de l'air frais pour un rafraîchissement passif. En période diurne, s'il fait 35° C dehors, on garde une dérive de 5° C par rapport à la température extérieure afin de conserver un confort thermique satisfaisant. On ne tient pas avoir 26° C constamment à l'intérieur! » précise-t-il.

Une pause détente sur la terrasse

Située dans le prolongement de la cafétéria, la terrasse permet aux collaborateurs de se détendre à l'extérieur et de s'accorder une pause cigarette s'ils le souhaitent, sans s'éloigner des locaux. Double avantage.

L'esprit chantier

Les 11 box de réunion, appelés « bubbles » ont été conçus pour rappeler l'univers des baraques de chantiers avec leurs parois ondulées. Elles sont dotées du système de réservation de salles du danois Modulex. Les tables ont une connectique intégrée dans le piétement (trois prises PC et deux prises RJ 45) et réalisée sur mesure par l'entreprise turque ayant fourni les tables (Nurus).

Clair obscur

En contraste avec les open spaces très clairs, les couloirs sont plus sombres et permettent de bien faire la différence entre les espaces de travail et les espaces de services. La signalétique est claire sans être trop intrusive.

Une technologie discrète mais efficace

Les six salles de visioconférence sont équipées de micros au plafond et non d'araignées, pour plus de confort de dialogue. Quatre disposent d'écrans plats de 4" et deux d'écrans plats de 52". Dans une des salles, il est possible de zoomer sur des plans grâce à une caméra installée au plafond.

Mot clés :

Emmanuelle Serrano