Mon compte Devenir membre Newsletters

Quick met Haussmann à sa sauce barbecue

Publié le par

Les salariés de Quick ont investi leurs nouveaux locaux de la Plaine Saint-Denis il y a un an déjà. Cet entrepôt, ancien magasin général construit sous le baron Haussmann, a été réaménagé pour rapprocher les collaborateurs autrefois dispersés. Pari réussi.

Un hamburger géant design vous accueille dans le hall d'entrée baigné de lumière. Bienvenue dans les nouveaux locaux de Quick à la Plaine Saint-Denis. « Nous souhaitions déménager car nos anciens locaux à Villepinte Paris Nord II étaient mal desservis», explique Gilles Tissaud, responsable des services généraux chez Quick. Dorénavant, la situation des nouveaux locaux permet de profiter des nombreux services liés au Parc des Portes de Paris. Et la ligne 12 de métro va être prolongée à la fin de l'année, amenant une station au pied des nouveaux bureaux. En attendant, des navettes gratuites de l'Icade transportent les salariés du RER de la plaine Saint-Denis jusqu'au site. Autre raison de ce déménagement: la volonté de la direction générale de s'implanter en Seine Saint-Denis, un département d'affaires dynamique. «L'idée était également de réunir l'ensemble des collaborateurs et de privilégier les échanges», ajoute le responsable des services généraux. Les 230 salariés de Quick étaient auparavant disséminés entre plusieurs étages et mélangés avec d'autres entreprises. L'aménagement des nouveaux bureaux a été confié au cabinet Malherbe Design et à l'agence CBRE Workspace. L'ensemble du mobilier a été changé et «les imprimantes individuelles ont disparu au profit de multifonctions par service», analyse Gilles Tissaud.

Un ancien entrepôt réhabilité

Le bâtiment de Quick est atypique. «Nous souhaitions préserver le charme de l'ancien tout en l'adaptant aux normes actuelles», souligne le responsable des services généraux. Au total, l'immeuble comprend près de 6600 m² dont 4700 de bureaux sur trois niveaux, soit deux étages. Mais également 800 m² de cuisine d'essai et un centre de formation de 600 m². Ces deux derniers espaces ont été ouverts début janvier. Le centre, baptisé I2M ou institut de management, forme en moyenne 50 managers et directeurs de restaurants Quick par jour. La cuisine permet à la fois de faire des essais pour les nouvelles recettes et de recevoir des personnes extérieures pour des tests consommateurs. Les bureaux sont en majorité en open space. Un changement de culture pour les salariés de Quick Pour anticiper la mutation, des réunions d'information ont eu lieu et des référents se sont portés volontaires par service. Le bilan? «Nos salariés apprécient le contact des bureaux partagés », conclut le responsable des services généraux.

@ CRÉDIT PHOTOS : ALEXIS PAOLI

Un hamburger géant accueille les visiteurs

En y regardant de plus près, on distingue nettement dans le mobile suspendu au-dessus de la borne d accueil un hamburger. Ainsi, la borne d'accueil a une forme de base de pain tandis que la salade, le steak haché, les oignons et le fromage semblent flotter dans le hall. Ce mobile est l'oeuvre du cabinet Malherbe Design.

Un ancien magasin général réaménagé

L'immeuble de Quick est un ancien entrepôt du XIXe siècle de style haussmanien, utilisé comme magasin général. Il possède notamment une charpente Eiffel. L'entrepôt a bénéficié d'un aménagement spécifique et les anciens bureaux cloisonnés des précédents locataires, Publicis Event, ont été ouverts.

Un atrium inondé de lumière

Un puits de lumière permet d'apporter un éclairage naturel sur l'ensemble des étages. Une immense structure en toile tendue, ou barrisol, permet à la fois de remplir l'espace tout en remplissant la fonction de piège à sons.
La touche végétale est apportée par les Jardins de Gally Des tables hautes ont été ultérieurement installées pour profiter d'une pause-café.

Une nouvelle façon de travailler

Les salariés de Quick étaient majoritairement habitués à travailler dans des bureaux cloisonnés.
Désormais, l'open space prédomine. Ce nouvel emménagement a permis aux collaborateurs de changer leur façon de travailler et ces derniers semblent apprécier les espaces partagés.

Un code couleur fuschia, violet et gris

Les différents espaces de travail et de détente sont rythmés par des coloris fuschia, violet et gris. Ces tons chauds cohabitent parfaitement avec les tons froids et neutres du mobilier de bureau des espaces de travail.

Des espaces pour s'isoler

Comme dans la majorité des bureaux partagés, des box sont installés pour ne pas perturber l'environnement de travail de ses collègues. C'est le cas de ces Q Box placées entre les différents espaces de travail.

Du mobilier sur mesure

Les bureaux sont signés Ahrend, les fauteuils Knoll. Les armoires et rehausses sont l'oeuvre de la société Menintime. Cet espace de rangement et de séparation en forme de U a été fait sur mesure par CMA, une entreprise de menuiserie basée à Saint-Brieuc.

Des salles détente design

Les espaces détente sont équipés de sièges siglés Silvera avec le modèle Egg «particulièrement apprécié des salariés», selon Gilles Tissaud. Les salariés ont donné leur avis sur le mobilier lors d'un showroom organisé au siège de Villepinte.

Mot clés :

Marie-Amélie Fenoll