Mon compte Devenir membre Newsletters

Questions pour une génération

Publié le par

Avez-vous déjà entendu parler de la «génération Y» Dans le jargon des sociologues et des directeurs des ressources humaines, elle désigne les jeunes entre 20 et 30 ans dont le rapport à l'entreprise bouleverse les habitudes managériales de leurs aînés. Ils sont curieux mais impatients, à la recherche d'un plus grand équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle, prêts à s'investir à condition que l'entreprise investisse sur eux. Or, bien souvent, leurs aspirations se heurtent à un modèle basé sur le mérite. Résultat, cette génération, que l'on dit désabusée par le monde du travail, se caractérise par une plus grande instabilité professionnelle et une méfiance prononcée à l'égard du discours de leurs managers.

Dans l'univers des achats, l'arrivée de cette «génération Y» n'est pas - ou ne sera pas - sans poser quelques problèmes d'un point de vue managérial. Si les directions achats sont habituées, depuis quelques années déjà, à faire face à une certaine instabilité chez leurs collaborateurs, le phénomène risque de s'amplifier sur un marché de l'emploi où l'offre reste supérieure à la demande. Par ailleurs, de nombreux postes dans les achats supposent un investissement professionnel - et donc personnel - important que les plus dignes représentants de la «génération Y», élevés au mythe des 35 heures, ne sont pas près de donner.

Cette appellation peut faire sourire. Et pourtant, elle doit être prise au sérieux par les managers achats. La première étape est de connaître son existence. La seconde, celle de demain, est de l'anticiper.

Sébastien de Boisfleury, rédacteur en chef

@ ARNAUD OLSZAK

Sébastien de Boisfleury, rédacteur en chef

«Une nouvelle génération arrive sur le marché du travail. Appelée «génération Y», elle regroupe les jeunes âgés de 20 à 30 ans. Leurs caractéristiques? Une instabilité professionnelle et une méfiance plus prononcée à l'égard de leurs managers.»