Mon compte Devenir membre Newsletters

PriceMinister à l'heure du Pays du Soleil Levant

Publié le par

PriceMinister vient d'investir un immeuble haussmannien en plein coeur de Paris. Ce site de ventes en ligne, racheté par le groupe japonais Rakuten en juin 2010, mise sur un aménagement coloré et aéré, avec une touche japonisante. Visite guidée.

@ ARNAUD OLSZAK

«C'était une volonté du groupe de rester dans Paris », explique Steven Harel, directeur du back-offi ce chez PriceMinister et chargé du projet de déménagement. Le site de ventes en ligne PriceMinister a posé ses valises en janvier 2012 dans un immeuble haussmannien au coeur du quartier chic du IIe arrondissement, en face de la rue Montorgueil. Les 220 salariés ont investi les deux premiers étages du bâtiment. Des travaux au 5e et dernier étage finaliseront le chantier de déménagement en juillet 2012. L'accompagnement sur le projet par AOS Studley aura duré près d'un an, du choix du bâtiment à la finalisation des travaux. Les deux premiers étages comptent aujourd'hui 300 postes pour une superficie de 2 600 2. Le 5e étage présente, quant à lui, une superficie de 1 300 2. Des espaces sont réservés pour les autres sociétés rachetées par le groupe comme Buy.com (société américaine), Play.com (société anglaise), Kobo Inc. (société canadienne).

« Le propriétaire a pris en charge une partie de la remise à neuf. Les locaux ont été mis à nu, les cloisons et les faux plafonds cassés pour retrouver au maximum le cachet de l'ancien », détaille Valériane Subreville, architecte d'intérieur chez AOS Studley en charge du projet. Quelques moulures sont restées apparentes. Les locaux étaient anciennement occupés par le groupe Lacoste et partagés en bureaux individuels. « A l'origine, ce bâtiment était conçu pour être un grand magasin, donc plutôt en open space », commente Steven Harel. Désormais, une grande allée de 115 m de long ouvre l'espace et les bureaux sont baignés de lumière. Les zones de circulation permettent de « créer des liens », selon le directeur du back-office. Si les salariés ont été impliqués dans le choix du mobilier de bureau à l'occasion d'un showroom, la direction a voulu garder l'effet de surprise lors de l'emménagement. A noter, la présence d'un oratoire discret permet à toute personne souhaitant prier de s'isoler, « une demande de nos salariés », commente Steven Harel. Cet espace est multiconfessionnel. Une initiative assez peu fréquente pour être soulignée. Rachetée par un groupe japonais, PriceMinister a adopté certaines pratiques du Pays du Soleil Levant. Ainsi, chaque lundi matin, l'entreprise rassemble tous ses collaborateurs pour une présentation des chiffres, des nouveaux, etc. Cette réunion, dite Asakaï, est réalisée au même moment dans toutes les entreprises du groupe Rakuten.

Un bâtiment haussmannien au coeur de Paris

PriceMinister a quitté une ancienne usine de montgolfières située sur le boulevard de la Villette, dans le XIXe arrondissement de Paris, pour investir cet ancien magasin général qui abritait notamment les bureaux du groupe Lacoste. L'immeuble est situé à deux pas de la rue Montorgueil, dans le IIe arrondissement de la capitale.

Un espace détente décoré au pochoir

Dans cette zone de détente de 180 2 au 2e étage, un espace cafétéria côtoie un espace lounge et une cantine. Le mobilier est entièrement modulable pour autoriser différentes configurations. L'artiste français Jef Aérosol, connu pour ses pochoirs sur les murs des villes façon street art, a décoré les murs de l'espace. Dans la cuisine, du jus d'orange est disponible à volonté pour les salariés.

@ ARNAUD OLSZAK

Des open spaces humanisés

L'open space prédomine. Environ 800 2 en bureaux partagés sont disponibles au 1er et 600 2 au 2e étage. Chaque équipe bénéficie de son propre bench et les salariés disposent d'environ 6,5 2 par poste de travail. Chaque équipe a également accès à une télécommande pour régler la luminosité et les stores. Un tableau blanc permet de créer une «To do list» à réaliser dans la journée.

@ ARNAUD OLSZAK

Des bureaux individuels transparents au centre des open spaces

Seulement 5 % des bureaux sont individuels. Les directeurs de pôle disposent d'un bureau vitré au sein des open spaces, tandis que les managers sont installés au coeur de leurs équipes de travail. La vitrophanie est décorée et rappelle le code-barres des produits commercialisés.

@ ARNAUD OLSZAK

Une «coulée verte»

Les espaces de circulation sont fluides. Une bande verte prolonge et agrandit l'espace. Des codes couleur signalent l'emplacement des box (en rouge) ou des arcades d'accès aux open spaces (vertes). Cette signalétique simple permet de se repérer facilement dans les espaces. Du teck labellisé FSC donne une note naturelle à l'ensemble.

Une université pour les vendeurs professionnels

Cette salle d'une trentaine de places accueille, tous les mardis matins, des vendeurs professionnels qui viennent se former une demi-journée dans les locaux de PriceMinister. Une formation mise en place à l'échelle du groupe Rakuten. A terme, cet espace sera installé au 5e étage.

@ ARNAUD OLSZAK

Une salle de téléprésence high-tech

Cette salle de téléprésence au sein de la direction permet d'organiser des conférences dans le monde entier à l'aide de trois grands écrans. Grâce à ce système, l'appelant voit ses interlocuteurs à hauteur d'homme, ce qui lui donne l'impression qu'ils se trouvent dans la même pièce que lui.