Mon compte Devenir membre Newsletters

Prenez grand soin de votre supply chain!

Publié le par

Les crises récentes ont révélé la fragilité des supply chains face aux impératifs du juste -à-temps, de la mondialisation des fournitures et de la standardisation des composants. Qu'un volcan tousse et les aéroports s'immobilisent, rappelant au passage aux acheteurs que quelques produits semi-finis et pièces détachées voyagent aussi par avion. Tensions géopolitiques, tsunamis ou inondations -comme on le voit en ce moment en Thaïlande- peuvent très facilement entraîner un risque de désintégration des supply chains qui fonctionnent en mode hypertendu. Qu'une vis vienne à manquer sur une chaîne de montage et tout s'arrête en un instant. Ce ne sont pas les acheteurs qui ont dû assurer la sécurisation des approvisionnements, comme des pompiers éteignent un brasier, qui me contrediront sur ce point.

Or, la compétitivité passe nécessairement par la maîtrise de l'entreprise étendue. Il faut savoir précisément analyser la vulnérabilité des partenaires, connaître le composant qu'ils fournissent et avoir dans sa besace la solution de rechange qui permettra de parer au plus pressé, en cas de défaillance. Plus la chaîne de production est longue, plus les risques s'accroissent et mettent la supply chain en péril. «Les progrès à réaliser pour mieux maîtriser les risques seront plus aisés à faire, si les acheteurs recrutés savent se remettre en cause et s'interroger sur la vision du marché et ses potentialités », dixit un directeur achats présent à la présentation du baromètre des achats CSC/TNS Sofres le 4 octobre dernier. Les futurs acheteurs, gestionnaires des ressources fournisseurs, en formation actuellement dans les écoles, sauront-ils répondre à cette demande? Espérons-le...

@ THOMAS KOLLER

Par Emmanuelle Serrano, rédactrice en chef

Mot clés : risque |

Emmanuelle Serrano