Polynésie: la fin d'une exception

Publié par le

Dorénavant, les marches publics passés en Polynésie française devront respecter les principes de transparence et de mise en concurrence.

Une récente loi organique a, en effet, modifié la précédente législation datant de 2004, qui ne mentionnait pas ces principes. Le nouveau texte dispose ainsi que «la Polynésie française fixe les règles applicables à la commande publique de la Polynésie française et de ses établissements publics dans le respect des principes de liberté d'accès, d'égalité de traitement des candidats, de transparence des procédures, d'efficacité de la commande publique et de bon emploi des deniers publics».

Sur le même sujet

L'heure est à la signature électronique
Achats publics
L'heure est à la signature électronique

L'heure est à la signature électronique

Par la rédaction

Nouveau signal de modernisation pour la commande publique. Si le nouvel arrêté relatif à la signature électronique propose sans imposer, le [...]

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?
Achats publics
Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Par Camille George

Pour connaître le ressenti des TPE/PME sur l'accès à la commande publique, l'OECP a missionné la Médiation des entreprises. Ces remontées terrain [...]

Comment booster la commande publique responsable?
Achats publics
Comment booster la commande publique responsable?

Comment booster la commande publique responsable?

Par Marie-Amélie Fenoll

La commande publique responsable est un levier insuffisamment exploité. C'est pourquoi un groupe de travail du Conseil économique, social et [...]

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?
Achats publics
Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Par Camille George

Le 1er octobre 2018, l'ensemble des organismes publics est censé passer à l'open data. Soit adapter les profils d'acheteurs, définir et mettre [...]