Plus de 55 milliards d'euros de commande publique en 2007

Publié par le

L'Observatoire économique de l'achat public vient de publier les chiffres de la commande publique en 2007. Au-delà d'une baisse des montants en jeu, ce bilan révèle l'importance croissante des marchés de fournitures, premier poste de dépenses de l'Etat et des collectivités.

  • Imprimer

En 2007, l'Etat et les collectivités locales ont passé 108 677 marchés publics pour un montant de 55,41 milliards d'euros. L'Observatoire économique de l'achat public (OEAP), qui dépend du ministre de l'Economie, a dévoilé les chiffres de son enquête annuelle lors de son assemblée plénière de décembre dernier. Les collectivités locales ont ainsi acheté pour un montant de plus 28 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que l'Etat (27,39 milliards d'euros). A noter que le montant de la commande publique de 2007 a baissé de 6,6% par rapport à 2006 (59,33 milliards d'euros). L'Observatoire explique cette différence par «l'absence de marchés de montants exceptionnels du ministère de la Défense». De plus, il constate «une baisse très forte du nombre de marchés recensés de moins de 90 000 euros».

Les clauses spécifiques analysées

Concernant la ventilation entre marchés de fournitures, travaux et services, l'OEAP relève que, comme en 2006, ce ne sont plus les travaux (19,133 milliards d'euros) mais les fournitures qui représentent, en montant, la part la plus importante des marchés de l'Etat (pour les marchés de plus de 90 000 euros), avec près de 19,5 milliards d'euros. Quant aux marchés de services, leur montant s'est élevé à plus de 16,7 milliards d'euros.

Dans son recensement, l'OEAP s'est également intéressé aux clauses spécifiques introduites dans les marchés publics. En moyenne, les clauses de développement durable figuraient dans 1,4% des marchés, un chiffre légèrement inférieur à celui des clauses sociales (1,7%). Sur les clauses de marchés à prix révisables, l'une des priorités affichées pour l'année à venir, les résultats sont plutôt encourageants: 40,3% des marchés publics en contenaient une.

Les fournitures représentent, en montant, la part la plus importante des achats de l'Etat et des collectivités.

@ MELLIMAGE-FOTOLIA

Les fournitures représentent, en montant, la part la plus importante des achats de l'Etat et des collectivités.

Pour aller plus loin

Tous les chiffres sont disponibles sur le site de l'OEAP: www.minefe.gouv.fr, rubrique «marchés publics».

Florent MAILLET

Sur le même sujet

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?
Achats publics
Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Par Camille George

Pour connaître le ressenti des TPE/PME sur l'accès à la commande publique, l'OECP a missionné la Médiation des entreprises. Ces remontées terrain [...]

Comment booster la commande publique responsable?
Achats publics
Comment booster la commande publique responsable?

Comment booster la commande publique responsable?

Par Marie-Amélie Fenoll

La commande publique responsable est un levier insuffisamment exploité. C'est pourquoi un groupe de travail du Conseil économique, social et [...]

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?
Achats publics
Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Par Camille George

Le 1er octobre 2018, l'ensemble des organismes publics est censé passer à l'open data. Soit adapter les profils d'acheteurs, définir et mettre [...]

L'Alpha des achats au ministère des Armées
Achats publics
L'Alpha des achats au ministère des Armées

L'Alpha des achats au ministère des Armées

Par Aude Guesnon

Le ministère des Armées s'est doté d'un nouveau système d'information, Alpha, désormais système unique de gestion des achats hors armement "qui [...]

La rédaction vous recommande