Mon compte Devenir membre Newsletters

Olivier Debargue fait émerger une culture achats chez France Télévisions

Publié le par

Faire émerger une culture achats dans un secteur atypique. Voilà le défi qu'a su relever Olivier Debargue, directeur achats hors programmes de France Télévisions. En 2006, les processus achats ont subi une transformation radicale pour basculer vers des règles d'achat public. Une révolution menée dans des délais record!

« La création de la direction achats hors programme s'est inscrite dans le cadre de la refonte de l'organisation du groupe, impulsée par la loi de réforme de l'audio visuel public de mars 2009 favorisant la fusion des principales entités juridiques de France Télévisions », explique Olivier Debargue, 49 ans, directeur achats hors programmes de France Télévisions. Exit les achats atomisés au sein des différentes filiales du groupe, Olivier Debargue a pu implémenter une gestion globalisée des dépenses, en favorisant la négociation, la mise en place de contrats-cadres, le déploiement d'un outil d'e-procurement greffé à l'outil ERP édité par Oracle, etc. « Autant d'actions qui ont permis de professionnaliser la fonction achats. Ainsi, nous pouvons augmenter notre taux de couverture, qui atteint déjà 60 %. » D'autant que le service gère déjà un large panel de dépenses: les achats propres au coeur de métier du groupe, équipements techniques, prestations de diffusion, contenus des plateformes numériques, mesures d'audience, prestations de postproduction, images d'archives, contrats d'agences de presse, etc. Très impliqué dans l'émergence des stratégies d'achats responsables, Olivier Debargue a récemment convaincu son comité exécutif de créer une direction de la RSE dont il sera l'un des principaux acteurs.

France Télévisions

ACTIVITE
Audiovisuel
CHIFFRE D'AFFAIRES 2011
3 milliards d'euros
EFFECTIF
11 000 salariés
VOLUME D'ACHATS HORS PROGRAMMES 2011
550 millions d'euros
EFFECTIF ACHATS
6 collaborateurs

« Nos quatre acheteurs négociateurs travaillent désormais en direct avec les opérationnels afin de favoriser une relation de confiance mutuelle. Sans oublier que la réduction du nombre de clients internes, dans le cadre de la réorganisation, va largement simplifier et fluidifier la conduite des projets », explique Olivier Debargue. Et pour mieux favoriser la reconnaissance en interne de la fonction, la direction des achats a travaillé l'année dernière avec les responsables de chaque nouvelle direction opérationnelle pour les sensibiliser sur l'action des achats. « Ainsi, nous avons pu départager de façon claire les tâches qui allaient revenir aux achats et celles qui resteraient sous leur contrôle. »

Une stratégie axée sur le sourcing

Contrairement à nombre de grandes entreprises, le groupe a décidé que la direction achats de France Télévisions ne gérerait que la partie sourcing. « Ainsi, les approvisionnements sont traités directement par les opérationnels. Je ne vois donc aucun bon de commande passer par mon bureau. Cette stratégie nous permet de nous concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, telles que la veille fournisseurs, le lancement des appels d'offres, la négociation, la mise de nos achats sous couverture contractuelle, le choix de prestataires... » Par ailleurs, en laissant les opérationnels passer leurs commandes et gérer au quotidien la relation fournisseurs, la direction achats évite bon nombre de tensions opérationnelles. « Dans un secteur comme la télévision, j'admets largement que certains achats soient exécutés dans l'urgence. Aussi, je refuse d'imposer une stratégie achats 100 % coercitive. Je préfère suivre un processus de croissance semi- directif de notre influence plutôt que de faire la guerre à mes clients internes. »

Parcours

Issu de l'Ecole de Management de Normandie et de la London Chamber of Commerce, Olivier Debargue a dirigé les achats techniques et logistiques de Thomson CGR puis a intégré la direction achats de General Electric. En 2003, il devient coordinateur achats chez France Télévisions puis est nommé directeur achats hors programmes.