Mon compte Devenir membre Newsletters

Mobilier certifié: le jeu en vaut-il la chandelle?

Publié le par

Si le style et le design sont une affaire de goût, la longévité, la solidité et la sécurité sont, elles, affaires de normes. En France, la marque NF Bureau Sécurité Confortique est le garant du respect des normes européennes. Une estampille qui reste l'apanage du mobilier de bureau haut de gamme.

@ CTBA

Dans les laboratoires du CTBA (Centre Technique du Bois et de l'Ameublement), le mobilier de bureau est soumis aux pires tortures: des machines de toutes sortes simulent un usage intensif (ouvertures brutales et répétées des tiroirs de bureau, résistance mécanique des plans de travail, poussées intensives sur les dossiers des sièges...), sans oublier l'épreuve du feu qui teste l'inflammabilité des tissus et des mousses. Toute une batterie de tests pour éprouver sa sécurité, sa solidité et sa durabilité, mais aussi son adéquation aux usages auxquels il est destiné. Le mobilier qui réussit l'examen de passage est estampillé NF Bureau Sécurité Confortique. Une marque qui a vu le jour à la fin des années 90 quand l'Afnor a mandaté le CTBA pour gérer les applications de la marque NF pour le mobilier de bureau.

Un mobilier plutôt haut de gamme

 

Aujourd'hui, une vingtaine le fabricants, qui représentent plus de la moitié du marché français, sont titulaires de la marque. Argument de vente déterminant pour convaincre les acheteurs professionnels, qui ne se contentent pas du discours marketing des fournisseurs qui veulent s'assurer de la conformité du mobilier aux normes européennes de sécurité et de longévité. «Ces normes vérifient que le mobilier ne présente aucun risque dans de conditions normales d'utilisation, explique Alain Smith, ingénieur CTBA et responsable de la marque NF Bureau Sécurité Confortique. Les acheteurs font référence à ces normes dans leurs cahiers des charges, mais ils n'ont généralement pas la possibilité de vérifier la conformité du mobilier aux normes.» C'est là que la marque NF Bureau Sécurité Confortique intervient. «La certification du produit apporte la preuve objective établie par une tierce partie que le produit répond aux exigences des normes en vigueur

Norme à deux vitesses

 

La marque se veut aussi réactive aux évolutions du marché. «Dès qu'un besoin précis se fait sentir, des spécifications techniques sont définies très rapidement pour compléter le référentiel, expose Alain Smith. Elles peuvent prendre la forme, soit d'une dérogation quand la norme n'est plus adaptée, soit d'une anticipation de norme européenne, ou encore d'une exigence supplémentaire ou spécification, en l'absence de norme.» Un excès de zèle qui positionne la marque exclusivement sur les marchés haut de gamme. «Nous constatons qu'une part de marché importante du mobilier de bureau échappe à tout contrôle, concède Alain Smith. C'est pour cela que nous réfléchissons à la déclinaison de la marque pour des produits d'entrée de gamme.» Une sorte de certification à deux vitesses qui assure la conformité aux normes européennes de sécurité pour les produits d'entrée et de moyenne gamme, et préserve le prestige de la marque NF pour les produits haut de gamme.

Alain Smith, CTBA

«Les acteurs n'ont généralement pas la possibilité de vérifier la conformité du mobilier aux normes.

Mot clés :

H.E.B.