Mon compte Devenir membre Newsletters

Marc Sauvage renforce la gouvernance des achats de Bouygues Telecom

Publié le par

Déjà engagé dans la professionnalisation de ses collaborateurs, Marc Sauvage, directeur achats du groupe Bouygues Telecom depuis 2009, entame un chantier de taille: l'optimisation de la maîtrise du risque dans la relation fournisseurs.

«L'acheteur est proteur d'une vision à long terme. Si la génération de gains reste fondamentale, il faut en finir avec le costkilling et construire un paysage fournisseurs. L'acheteur est un acteur de la transformation dans son entreprise.» Voilà comment Marc Sauvage, directeur achats de Bouygues Telecom, défi nit sa fonction. Membre du comité de direction, il mène une politique proactive. Son service gère un volume achats de 2,5 milliards d'euros, soit un taux de couverture de 90 % des dépenses du groupe. « Les 10 % restants incluent l'achat de minutes d'acheminement pour les appels de nos clients vers les numéros de nos concurrents, mais aussi les dépenses que nous considérons comme bien maîtrisées par nos prescripteurs, comme les baux commerciaux gérés par les gestionnaires de patrimoine », développe-t-il. L'action de la direction achats s'articule autour des investissements, de l'innovation et du panel fournisseurs. « Nous avons répertorié 4 000 fournisseurs très variés. Nous faisons appel aux services de fournisseurs de niche comme à des grands acteurs du marché des télécoms. La moitié de nos fournisseurs génère 95 % de nos dépenses », explique le directeur achats. Autour de lui, 85 collaborateurs se voient confier un portefeuille achats. Le directeur achats milite pour la professionnalisation du métier dans son entreprise: « Au-delà du plan de développement individuel, nous avons élaboré un module de négociation avec la direction commerciale, sous la forme de mises en situation. La direction générale du groupe a salué notre initiative. Nous avons organisé le premier comité de management qui a réuni les directeurs achats des différentes entités du groupe. Nous y avons discuté des opportunités de mobilité interne de nos équipes respectives. » Le but? Renforcer les compétences des acheteurs car les enjeux visés sont stratégiques. Marc Sauvage veut mettre en place le process d'animation du risque au sein du groupe durant l'année 20 12. « Nous allons travailler sur quatre grands axes », précise-t-il. D'abord le risque financier, qui permet à l'acheteur d'évaluer la solvabilité et le niveau de dépendance du fournisseur. Le deuxième axe, le risque opérationnel, sera sous la responsabilité de la direction prescriptrice. Il concerne le contrôle des approvisionnements, du service ou de l'opération livrés. Vient ensuite l'évaluation du risque économique confié à l'acheteur. « Il analyse la capacité du fournisseur à résister à des variations économiques conjoncturelles », explique-t-il. Enfin, le risque RSE correspondant aux exigences du droit environnemental et sociétal que le fournisseur s'est engagé à respecter. « Notre politique RSE s'appuie sur une volonté de green business mais aussi de pérennité dans la relation fournisseur. Dans cette optique, nous avons exprimé notre volonté de signer la charte des bonnes pratiques élaborée par la médiation de la sous-traitance. Nous attendons la prochaine vague de signature. » 100 fournisseurs critiques seront passés au crible de ces axes pour juger l'impact de leur défaillance sur le client final. Ces indicateurs permettront d'accompagner la gestion du risque fournisseur. Ils impliquent l'intervention du métier concerné par la relation, car l'acheteur ne maîtrise pas l'ensemble du processus et ne peut donc supporter seul toute la gestion du risque. « Nos clients internes sont satisfaits des premiers résultats », conclut Marc Sauvage.

Bouygues Telecom

ACTIVITE
Opérateur de télécommunications mobile, fixe, TV et Internet
CHIFFRE D'AFFAIRES 2010
5,636 milliards d'euros
VOLUME ACHATS 2011
2,6 milliards d'euros
EFFECTIF GROUPE
9 200 collaborateurs
EFFECTIF ACHATS
85 collaborateurs

Parcours

Diplômé de ENSMA, Marc Sauvage, 47 ans, est ingénieur de formation. Arrivé en 1997 chez Bouygues Telecom, il est promu dix ans plus tard directeur achats réseau avant d'être nommé, en 2009 directeur achats de l'entreprise.