Mon compte Devenir membre Newsletters

Ma meilleure négo « Notre déménagement, un projet colossal »

Publié le par

Le transfert d'une partie des salariés de Sagemcom sur un nouveau site a été entièrement porté par le service achats du groupe. Un travail de longue haleine, dont la plus dure épreuve consistait à maîtriser le budget initial.

Piloter de A à Z le déménagement de 1 700 personnes, à moindre coût et dans les meilleurs délais, tout en assurant le confort des occupants, telle est la prouesse accomplie par la direction achats de Sagemcom. «Pour créer plus de synergie entre nos équipes franciliennes, auparavant réparties sur cinq sites différents, nous les avons regroupées sur deux localités, dont un complexe de 25000 m2 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)», explique Jean-Claude Barberan, directeur achats du groupe. Et d'ajouter: «La direction générale a souhaité nous confier la responsabilité de ce transfert, au vu de notre expertise en termes de gestion de projets et d'optimisation des coûts. »

En effet, l'une des préoccupations de Sagemcom, lors de la conduite de ce projet, était de maîtriser coûte que coûte son budget. Un travail des plus ardus! «Lors du déroulement de ce chantier, la gageure consistait à limiter les dérives budgétaires, impulsées par nos prestataires. Nous avons été vigilants pour ne pas céder à toutes leurs propositions, en gardant bien en tête nos besoins initiaux», souligne Jean-Claude Barberan. D'autant que de multiples opérateurs devaient être gérés. « Comme nous avons emménagé dans des bâtiments en cours de rénovation, nous avons fait appel à un assistant à maîtrise d'ouvrage, à un architecte et à un space-planneur.» Sans oublier le pilotage des prestataires techniques pour installer les cloisons, les faux plafonds, le mobilier, le réseau informatique, etc. Des catégories d'achats pour lesquelles des appels d'offres ont été lancés et les prix négociés. «Mais c'est surtout notre attitude ferme et rigoureuse durant ces opérations qui nous a permis de gagner en rentabilité, en évitant une tarification supplémentaire de 3 millions d'euros par rapport à notre budget initial. »

Priorité au bien-être

L'autre motif de satisfaction de Sagemcom réside dans la qualité de l'aménagement final. «Sur certains éléments, comme l'isolation phonique, nous avons bénéficié d'un produit de meilleure qualité que prévu, sans avoir à débourser davantage. » Autre levier d'optimisation: le coût des navettes pour se rendre sur le site. «Les nouveaux locaux n'étant pas à proximité d'une gare RER, nous avons instauré un système de navettes mutualisé avec des entreprises voisines», indique le directeur achats, tout en rappelant que l'une des priorités du projet était d'assurer le confort des collaborateurs. «Un déménagement est souvent perturbant. Nous avons donc misé sur des services supplémentaires pour garantir une certaine qualité de vie au travail. » Ainsi, les salariés du groupe bénéficient d'une conciergerie d'entreprise sur le site ou peuvent déjeuner au Bert's, une chaîne de restauration branchée aménagée au sein des locaux. Encore une prestation pilotée par les achats et négociée auprès d'Avenance Entreprises, la société en charge de la restauration collective du groupe.

L'acheteur

Diplômé d'un MBA Jean-Claude Barberan (56 ans) débute sa carrière chez Philips avant d'intégrer Sagem, en 1990, en tant que responsable achats d'une des filiales du groupe. En 2001 , il est nommé directeur achats de Sagem Network Business Unit avant de prendre, en 2005, la direction achats de Sagemcom.

Sagemcom

ACTIVITE
Hautes technologies
CHIFFRE D'AFFAIRES 2010 (PREVISIONS) 1,3 milliard d'euros
EFFECTIF TOTAL 6 000 salariés
EFFECTIF
A RUEIL-MALMAISON 1 150 salariés
VOLUME D'ACHATS 2010 900 millions d'euros

Mot clés : projet

Charles Cohen