Mon compte Devenir membre Newsletters

Lyon obtient la certification ISO 9001 pour ses achats

Publié le par

La demande de certification a abouti en juin dernier. L'orientation client des achats de la métropole rhônalpine a été ainsi remarquée.

Philippe Poullain, mairie de Lyon: «Nous recherchons en permanence la satisfaction du client interne.»

Philippe Poullain, mairie de Lyon: «Nous recherchons en permanence la satisfaction du client interne.»

La ville de Lyon (200 millions d'euros d'achats annuels) vient d'entrer dans le cercle très fermé des entités publiques dont la démarche qualité dans les achats est certifiée ISO 9001. Après Cholet, le Grand Lyon ou la région Ile-de-France, la capitale des Gaules a en effet obtenu sa certification en juin dernier. «Le périmètre de l'activité certifiée est celui des trois pôles de la direction des achats: les achats, le Team building service administratif qui rédige les marchés et le pôle qualité», explique Philippe Poullain, le directeur achats de la ville de Lyon. L'orientation client des achats de la métropole rhônalpine est ainsi distinguée. «Nous avons refondu tout notre processus, depuis l'aide à la définition du besoin jusqu'au suivi de la performance des titulaires des marchés», reprend Philippe Poullain, qui dirige le service depuis 2006. La direction achats poursuit deux objectifs principaux. Le premier est la recherche permanente de la satisfaction des clients internes. «Cela veut dire que nous leur livrons un marché répondant exactement à leurs besoins, performant du point de vue du coût, de la qualité, du délai, du service, mais qui correspond également à nos critères de développement durable. Le tout, bien sûr, sécurisé d'un point de vue juridique», explique le directeur achats. Le second objectif consiste à accroître l'efficience de la direction achats. «Autrement dit, nous traitons de plus en plus de dossiers à effectif constant [19 personnes, NDLR]. Par exemple, pour 2009, notre objectif est de doubler notre activité. Nous avons piloté cinquante marchés supérieurs à 206000 euros l'an dernier, nous visons la centaine de marchés dès cette année.»