Mon compte Devenir membre Newsletters

Les prestataires soignent le confort des globe-trotters

Publié le par

Les offres inédites de la SNCF et d'Avis pour les professionnels, ou encore l'ouverture de l'espace aérien aux Etats-Unis, ont rythmé ces derniers mois le marché des voyages d'affaires. Petit tour d'horizon des nouveautés.

La SNCF propose à la clientèle pro un échange gratuit de billets jusqu'à une heure après

La SNCF propose à la clientèle pro un échange gratuit de billets jusqu'à une heure après

Parmi les moyens de transports utilisés par les cadres en entreprise, le train occupe une place de choix, le réseau français étant l'un des plus développés au monde. Près d'un tiers des passagers de la SNCF sont d'ailleurs de s voyageurs d'a ffaires. De plus, 25% des professionnels qui se déplacent dans les zones desservies par le TGV pour des temps de parcours inférieurs à 3,5 heures choisissent le train (source: SNCF). «La clientèle professionnelle étant assez autonome, notamment au moment de l'acte d'achat, nous avons souhaité adapter notre dispositif commercial pour mieux répondre à ses besoins», explique Sylvie Latour, directrice commerciale de TGV, en commentant l'offre dédiée aux voyageurs d'affaires lancée en octobre 2007.

Avec l'offre «Pro», la SNCF met l'accent sur la souplesse et la flexibilité. Moyennant 4 Euros de plus qu'un billet normal en première classe et 2 Euros en seconde, la compagnie ferroviaire propose une panoplie de services associés, comme la gratuité de l'échange du billet jusqu'à une heure après le départ du train et le remboursement intégral jusqu'au départ. L'achat et l'échange des billets s'effectuent par téléphone auprès de la «Ligne Express Pro» (composer le 36 35 et dire «Pro», 0,3 4 euro/min), en gare avec les bornes «Echange Minute Pro» ou auprès des «guichets Express Pro» dédiés aux départs immédiats. Autre avantage: «l'Accès dernière minute», grâce auquel les retardataires peuvent, avec leur réservation, emprunter le train suivant vers l a même de st i n ation, mais sans garantie de place assise. Ce service fonctionne aussi si le collaborateur est en avance: il peut prendre le train précédant celui réservé initialement. Enfin, l'abonnement «Fréquence» (option supplémentaire qui coûte environ 750 euros par an pour voyager dans la France entière) offre une réduction de 50% sur les tarifs Pro aux voyageurs qui effectuent au moins un aller-retour par semaine. Cet abonnement donne accès à tous les services inclus dans l'offre «Pro». Actuellement, cette offre est valable vers sept destinations TGV au départ de Paris (Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Rennes et Strasbourg).

L'offre ferroviaire s'étoffe à l'international

De son côté, Talys poursuit le programme d'amélioration de ses services pour mieux encore desservir la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne depuis la France. Outre la rénovation des gares (après Aix-la-Chapelle et Anvers-Central, le programme concerne Liège, Rotterdam et Amsterdam), des liaisons Paris/Amsterdam en 3 h 13 et Paris/Cologne en 3 h 14 devraient ouvrir d'ici à 2009. A noter aussi l'arrivée du wi-fi à bord des trains prévue à la fi n du premier semestre. Si une entreprise fait partie du «T alys Corporate Program», ses collaborateurs bénéficient systématiquement d'une réduction de 15% sur le tarif Librys en Comfort 1 et 2. Les billets sont échangeables avant le départ.

Aérien: du nouveau vers les Etats-Unis

Autre moyen de transport très emprunté: l'avion. L'accord dit de «Ciel ouvert» entre l'Europe et les Etats-Unis, signé le 30 avril 2007 à Washington, est entré en vigueur le 30 mars dernier à minuit. Il autorise les compagnies aériennes à desservir l'ensemble du territoire américain à partir de n'importe quel aéroport européen. Les Etats-Unis sont donc beaucoup plus accessibles en vols directs. British Airways lance ainsi une nouvelle offre via sa filiale Open-Skies au départ de Paris. Le premier vol Paris/ New York est prévu pour le mois de juin. Les tarifs ne sont pas encore connus, mais les voyageurs auront le choix entre trois classes. De son côté, en partenariat avec Delta Air Lines, Air France-KLM renforce sa présence au départ de Londres. La compagnie propose un vol quotidien Londres-Heathrow/Los Angeles, un vol quotidien Londres-Heat hrow/Atlanta et deux vols quotidiens Londres-Heathrow/New York-JFK. Air France exploite le premier tandis que Delta gère les autres.

Par ailleurs, un an après son arrivée sur le marché, Elysair augmente la fréquence de ses vols «L'avion» vers New York, sans augmenter ses prix. Une offre 100% classe affaires (avec 90 sièges inclinables à 140°) qui relie Paris à New York à des tarifs qui démarrent à 1 140 euros TTC. Un avion décolle chaque jour de Paris-Orly à 13 h 40 pour une arrivée à New York-Newark à 16 h 10. Un second fonctionne les lundis, mercredis, jeudis, vendredis et dimanches à 17 h 40 pour une arrivée à 20 h 10.

Côté aéroports, le terminal 2E de Roissy-Charles-deGaulle accueille à nouveau des passagers depuis le 30 mars dernier. Cette réouverture, quatre ans après l'effondrement d'une partie de la structure, s'opère de manière progressive et concerne certains vols moyen et long-courriers d'Air France et de l'alliance SkyTeam, au départ et en provenance d'Afrique, d'Asie, d'Amérique de Sud, des Etats-Unis et d'Europe. L e termina l 2E permet aux voyageurs de gagner du temps via la synchronisation des horaires des vols courts et moyen-courriers avec les vols long-courriers. «De plus, les voyageurs qui emprunteront ce nouveau terminal disposeront d'une offre de commerces diversifiée et nouvelle, à travers 31 boutiques et 7 bars et restaurants», commente Jérôme Salemi, chef de marché affaires chez Air France.

Des véhicules disponibles plus rapidement

Depuis cette année, Avis Location propose trois nouveaux services afin de faciliter la vie des hommes d'affaires. La «remise des clés en bout de quai», mise en oeuvre avec la SNCF lors de l'ouverture de la ligne TGV Est en juin 2007, est déployée sur six autres destinations: Paris, Lyon, Avignon, Bordeaux, Marseille et Nantes. Cette prestation, gratuite, permet aux clients qui adhèrent au programme «Avis Prefered» (également gratuit) de réserver un véhicule à distance en pré-enregistreant les formalités nécessaires à l'établissement d'un contrat de location (identité, numéro de permis de conduire, etc.) et de récupérer les clés et les papiers des mains d'un collaborateur Avis ou SNCF sur le quai, à sa descente du train. Egalement dédié aux adhérents du programme, le service «Garantie 3 minutes» lancé en 2007 dans quelques agences est désormais proposé par l'ensemble du réseau depuis le 1er janvier 2008. En cas de non-remise du contrat et des clés en moins de trois minutes, Avis dédommage le voyageur avec un chèque-cadeau de 30 Euros. Enfin, l'offre de location de véhicules en libre-service d'Avis, baptisée «Okigo» et lancée en juillet 2007, est en phase de déploiement en région parisienne. Après trois stations en Ile-de-France et deux à Rouen, 24 nouvelles stations ont ouvert leurs portes au premier trimestre 2008 dans les parkings Vinci à Paris. L'utilisateur s'abonne au service (9,90 Euros TTC par mois) pour une location facturée 4 Euros TTC par heure et 0,35 Euros TTC par kilomètre parcouru, carburant inclus. «Ce service répond à des besoins de location de proximité: quelques heures par jour pour effectuer moins de 50 kilomètres», indique Eric Saint-Louvent, directeur marketing d'Avis. Concrètement, chaque abonné reçoit un badge à puce qui lui permet de déverrouiller la serrure du véhicule réservé en amont sur le site www.okigo.com. Au retour, il suffi t de repasser le badge sur le lecteur pour que la location s'arrête. Les consommations sont facturées en fin de mois. Un bon système pour gérer des déplacements brefs en milieu urbain.

De son côté, Europcar, qui a lancé une offre de flotte non-fumeurs, poursuit ses partenariats. C'est le cas avec le programme Flying Blue d'Air France-KLM: les membres gagnent 100 miles chaque jour lorsqu'ils louent un véhicule chez Europcar. Idem avec le train Talys: l'offre intégrée «Talys Drive» fonctionne désormais dans les quatre pays desservis et donne droit à une réduction de l'ordre de 10 à 15% pour la location d'un véhicule chez Europcar.

Etude

Les attentes des voyageurs d'aff aires


Selon la dernière enquête «Loves and Hates» réalisée par la société d'études Loud-House Research auprès de 400 voyageurs d'affaires européens pour American Express Business Travel, les deux tiers des personnes interrogées estiment qu'il est vital de pouvoir modifier les conditions de voyage au moins 48 h avant le départ. Et 16% déclarent réorganiser elles-mêmes leur séjour une fois sur deux, un pourcentage qui s'élève à 29% quand le voyageur fait partie d'un conseil d'administration. Côté transport, le trajet pour l'aéroport est l'étape la plus pénible. Une fois arrivé, le voyageur a pour principales préoccupations les retards et annulations, l'attente à l'enregistrement et la per te de temps. Les femmes seraient plus exigeantes que les hommes: elles souhaitent dormir dans les long-courriers et apprécient, pour ce faire, de disposer d'un lit et vite récupérer leur bagage à l'arrivée. Au niveau hôtelier, les trois désagréments mentionnés sont un lit inconfortable, une salle de bain mal entretenue et un emplacement malcommode.

Pratique

Contracter une assurance spécifique


Toutes les compagnies d'assurances commercialisent une assurance individuelle accidents pour couvrir les déplacements professionnels, tout au moins les risques de décès, voire d'invalidité. Mais pour prévenir le maximum de risques liés aux voyages, mieux vaut la compléter par un contrat d'assistance. Parmi les contrats proposés, il faut distinguer les offres individuelles des collectives.
Dans la première catégorie, Mondial Assistance, qui développe actuellement son service voyage d'affaires, propose «Solution Mission Pro» (à partir de 84 Euros par an) qui comprend une garantie assistance au voyageur, la prise en charge des frais médicaux et d'hospitalisation d'urgence, une garantie individuelle accident, dommage aux bagages et une responsabilité civile vie privée à l'étranger. Avec son «Pass Mission One», Europ Assistance qui devrait renouveler cette offre à la rentrée commercialise plusieurs niveaux de garantie. L'offre démarre avec «Réponse assistance«(de 78 à 120 Euros par an selon les zones géographiques), auquel s'ajoutent «Réponse assurance» (102 Euros), «Réponse prévention des risques» (165 Euros) et «Réponse véhicule» (45 Euros).
Néanmoins, le voyageur obtiendra des conditions tarifaires plus intéressantes en optant pour une assurance collective. Dans ce cas, les prix sont calculés en fonction de la taille de l'entreprise et du nombre de salariés concernés.