Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entreprises françaises négligent la veille

Publié le par

Les entreprises françaises sont conscientes de l'importance de la veille statistique mais suivent relativement peu de sources.

La veille stratégique occupe aujourd'hui une place-clé dans les grandes entreprises françaises pour nourrir des stratégies offensives. Cependant, leurs processus de veille seraient mal adaptés pour répondre à cet objectif. Tel est le principal enseignement du premier baromètre des pratiques de veille stratégique des grandes entreprises françaises réalisé par l'IAE d'Orléans et l'entreprise Digimind. Pour les sociétés interrogées, la veille sert à développer des parts de marché (72%), à innover (70%), à appuyer sa croissance externe (41%) ou encore à exporter (40%). Et les fonctions qui recourent le plus souvent à ce procédé sont la direction de la stratégie, le marketing et le business development. Malgré le temps investi, 80% des entreprises surveillent régulièrement moins de 500 sources d'information, contre plus de 5 000 pour les plus performantes. Internet est considéré comme une source «importante» ou «essentielle» par 76% des répondants. Les veilleurs passent plus d'un tiers de leur temps à y rechercher de l'information, et même jusqu'à 80% dans certaines entreprises. Tout cela au détriment de la production de contenus à forte valeur ajoutée (analyses, rapports, tableaux de bord, etc.).