Les entreprises d'intérim condamnées pour entente illicite

Publié par le

Près de 94,4 millions d'euros, c'est l'amende que le Conseil de la concurrence a infligée, en février dernier, aux deux réseaux du groupe Adecco en France (Adecco pour 32,5 millions d'euros et Adia pour 1,7 million d'euros), à Manpower (42 millions d'euros) et à VediorBis (18,2 millions d'euros). Ces derniers ont été sanctionnés pour s'être concertés, entre mars 2003 et novembre 2004, sur leur politique commerciale et tarifaire.Objectif de cette entente illicite: limiter la compétition entre eux vis-à-vis de leurs clients grands comptes comme Eiffage, La Poste, Alstom, EDF, Servair, les Galeries

@ FOTOLIA/ BROKER/LD

Lafayette ou Alcan. Le Conseil de la concurrence avait été saisi en décembre 2005 par le ministre de l'Economie à la suite d'une plainte déposée devant la Commission européenne, qui avait transmis en 2003 le dossier aux autorités françaises. Adecco, Adia et VediorBis ont bénéficié dune réduction de leur sanction pour ne pas avoir contesté les faits et pris des «engagements d'envergure pour améliorer le fonctionnement concurrentiel du marché», selon le Conseil de la concurrence.

Sur le même sujet

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole
Category Management
Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Par Marie-Amélie Fenoll

L'exploitant agricole est un chef d'entreprise avec des dépenses de biens et de services. Comment l'aider à acheter mieux dans un monde agricole [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Category Management
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et écologique, dégradation de l'image de marque... Alors que se terminent le SIA et les négociations entre industriels et distributeurs [...]

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression
Category Management
Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Par Camille George

Dans une démarche de meilleure maîtrise de cycle de vie produit et d'économie circulaire, Konica Minolta vient de lancer une gamme de systèmes [...]