Mon compte Devenir membre Newsletters

Les avantages de la carte d'achat

Publié le par

Pratique pour les collaborateurs, la carte d'achat est un moyen de paiement qui permet de faire respecter la politique achats de l'entreprise, tout en réduisant les coûts liés aux processus de facturation.

La carte d'achat permet aux collaborateurs habilités de régler leurs commandes sans avances de frais. Ces dépenses concernent généralement des achats non stratégiques et de faibles montants, générant souvent un nombre de factures important (fournitures de bureau, petit matériel informatique, consommables, etc.). Mais, à la différence d'une carte bancaire classique, et c'est là tout l'intérêt de son utilisation pour une entreprise, cette carte s'inscrit dans un processus structuré. Elle permet en effet de faire respecter à la fois sa politique achats et ses règles d'approvisionnement, et ce de manière totalement transparente pour les utilisateurs.

@ ARNAUD OLSZAK

L'expert

Olivier Wajnsztok est le directeur associé du cabinet AgileBuyer, spécialisé dans les achats stratégiques et°opérationnels. AgileBuyer propose des équipiers achats.

Une réduction des coûts administratifs

Le premier atout de la carte d'achat est l'allégement des traitements administratifs. L'automatisation du paiement apportée par ce système supprime le lourd processus d'achat traditionnel :demande de commande interne, émission des ordres de paiement, traitement des factures papier, etc. La carte d'achat permet au collaborateur qui l'utilise d'économiser environ 50°euros par commande sur un coût total de traitement estimé à 70°euros dans un circuit traditionnel. Grâce à elle, tous les paramètres d'utilisation, comme la définition des plafonds par période, par type de biens ou de services, ou le référencement des fournisseurs et des produits retenus, sont déterminés au préalable. Un système informatique bancaire, implanté chez le fournisseur, contrôle pour chaque commande l'habilitation du porteur de carte et ses droits d'utilisation. Il est donc possible de déléguer l'acte d'achat aux utilisateurs concernés, tout en étant assuré du respect des procédures.

Les avantages pour les fournisseurs sont les mêmes que pour les acheteurs: réduction des coûts administratifs estimée à 23 euros par commande et accélération de processus. Sans oublier la certitude du paiement et une réduction importante des délais de règlement: de 75 jours (selon la moyenne nationale), ils tombent à cinq jours seulement, ce qui s'accompagne d'une amélioration considérable de la trésorerie.

Comme dans tout projet impactant l'organisation de l'entreprise, il est important de bien définir les objectifs à atteindre et le périmètre envisagé. Ce travail permet la rédaction d'un cahier des charges, utile pour la sélection du partenaire financier qui aura la gestion de la carte d'achat. Il faut ensuite définir, avec l'aide de l'établissement financier, la solution technique qui sera la plus appropriée.

Il est d'ailleurs recommandé, au démarrage, de se coordonner avec quelques fournisseurs-clés de l'entreprise pour accompagner efficacement la phase de mise en oeuvre. Il peut être judicieux de choisir, de préférence, des partenaires qui ont déjà opté pour la carte d'achat. Ceci permet ainsi de régler progressivement les processus, en étroite collaboration avec ses fournisseurs. A ce stade, une phase pilote est souhaitable, pour laquelle il convient de définir le ou les services qui serviront de test avant la phase de déploiement.

Les clés

- La carte d'achat concerne les achats récurrents et de faible montant - Seuls les collaborateurs habilités peuvent utiliser ce moyen de paiement - Tous les paramètres d'utilisation, comme la définition des plafonds et les fournisseurs auxquels s'adresser, sont définis au préalable
- Une phase de test avec des fournisseurs-clés est recommandée.

Par Olivier Wajnsztok, directeur associé du cabinet AgileBuyer