Mon compte Devenir membre Newsletters

Les agences de relations presse peu en contact avec les acheteurs

Publié le par

Une enquête commanditéepar le Synap (Syndicat national des attachés de presse et des conseillers en relations publiques) indique que seules 12% des agences de relation presse sont régulièrement en contact avec la direction achats de leurs clients, loin derrière la direction générale (65%), les directions marketing et communication (58%).

Par ailleurs, l'étude révèle que les agences de relations presse ne répondent pas systématiquement aux appels d'offres, à moins de posséder une expertise dans le secteur concerné (53%) ou de bénéficier d'une recommandation chez le donneur d'ordres (37%). Elles prospectent davantage par ellesmêmes, sans structure dédiée, et par le bouche à oreille, que par une démarche proactive et spécifique. Les pratiques budgétaires se révèlent très hétérogènes. Le Synap dévoile que les contrats passés par les agences de relations presse sont avant tout établis sur une base forfaitaire (70% des contrats), loin devant ceuxfacturés en fonction du temps réellement passé par action ou par projet (42%). En revanche, la rémunération au résultat demeure marginale (2,3%des contrats). Leur durée s'établit sur environ un an.

@ Digital Vision

Enfin, le budget moyen des contrats annuels est compris entre 15 000 et 30 000 euros, sachant que les contrats grand public comme corporate sont mieux rémunérés que les campagnes B to B. Pour les opérations ponctuelles, le budget moyen par campagne est estimé entre 5 000 et 10 000 euros.