Mon compte Devenir membre Newsletters

Les PC portables améliorent leur empreinte écologique

Publié le par

De l'éco-conception au recyclage de leurs produits, en passant par des applications spécifiques pour réduire la consommation d'énergie, les fabricants d'équipements informatiques ne manquent pas d'idées pour proposer aux entreprises des modèles plus respectueux de l'environnement.

@ fotolia/ Yuri arcurs

Sommaire du dossier

À LIRE AUSSI

En lançant un PC portable avec une coque à base de bambou, Asus n'a pas simplement réussi un coup marketing. Cette idée a permis au fabricant de réduire de 20 % le volume de matières plastiques nécessaires à sa conception. Dans le même esprit, Sony teste actuellement auprès du grand public un ordinateur dont la coque est fabriquée à partir de plastique recyclé de CD et de DVD. «Je ne sais pas si le lancement de ce genre de produits sur le marché des entreprises serait pertinent», s'interroge pourtant Patrick Monset, chef produit Vaio BtoB chez Sony.

Réduire son empreinte environnementale

Aujourd'hui, la plupart des fabricants prennent ainsi des initiatives pour réduire leur empreinte environnementale, et ce à tous les niveaux. Les usines sont ainsi certifiées ISO 14000, les produits changent de composants pour être labellisés RoHS (directive européenne visant à limiter l'utilisation de six substances dangereuses dont le mercure) et embarquent de nouvelles technologies permettant de réduire leur consommation d'énergie pour être compatibles Energy Star 5.0 (label européen d'efficacité énergétique des équipements de bureau) et Epeat "Gold" (programme qui classe les produits selon trois niveaux de performance environnementale, le niveau Gold étant le plus élevé), ou encore TCO 3.0 (éco-label global). Des responsables "développement durable» sont également nommés dans les organigrammes des fabricants pour répondre à toutes les questions des acheteurs en termes d'éco-conception.

Eco-conception et recyclage des produits

Pour réduire leur empreinte carbone, les marques diminuent, par exemple, la taille de leurs produits, de même que l'emballage, «ce (fui permet d'optimiser notre logistique et la livraison de nos produits auprès de nos clients», indique Alain Raison, directeur exécutif produit de Lenovo. Pour autant, lors des appels d'offres, toutes ces initiatives sont-elles vraiment déterminantes dans le choix des modèles? Dominique Geraert, responsable marketing de Computacenter, un distributeur informatique, en doute: «La demande des acheteurs va au-delà des critères «green" mis en avant par les fabricants. Les entreprises sont d'abord à la recherche de solutions nomades favorisant la visioconférence - ce qui permet notamment d'éviter les déplacements-, et ensuite de solutions pour recycler les produits enfin de vie. » Sur ce dernier point, les fabricants s'organisent: Lenovo a ainsi créé un service dédié pour ses clients grands comptes. De son côté, Toshiba a réduit le nombre de vis sur un portable sorti l'an dernier, «pour en rendre le démontage plus rapide et le recyclage plus facile», explique Florent Lafarge, responsable marketing produit. Un petit détail, mais qui pourrait bien faire toute la différence lors d'un appel d'offres.

Des petits notebooks respectueux de l'environnement

Comme tous les notebooks conçus par Samsung, les N210 (notre photo), N220, NI 50 et NB30 sont certifiés TCO 3.0 et Energy Star 5.0. Conformes à la directive RoHS, ils répondent ainsi, selon le fabricant, aux standards environnementaux les plus exigeants. Ces appareils sont garantis sans mercure et consomment moins d'énergie grâce à leur écran led rétroéclairés. Certaines fonctionnalités ont été spécifiquement développées pour optimiser la consommation des appareils. La fonction Smart Power Management permet de préserver les batteries grâce à une gestion intelligente de la consommation, selon le nombre d'applications utilisées.

Un logiciel spécifique pour limiter les consommations

Pour le Tecra Ail, Toshiba a développé un logiciel spécifique pour limiter la consommation d'énergie: ToshiEco. Ce système améliore l'autonomie de l'ordinateur en adaptant la luminosité de l'écran ou le rétroéclairage. Lorsque le disque dur n'est pas sollicité, il se met en mode éco. La consommation est plus cohérente avec les temps effectifs d'utilisation. Ce modèle embarque un outil de reporting permettant de suivre le niveau des consommations d'énergie. Les versions commercialisées depuis avril sont équipées d'un outil de mesure du C02 généré par l'utilisation de l'appareil. La coque de l'ordinateur est classée RoHS. L'emballage est en carton, l'épaisseur de la boîte a été limitée. La version papier du mode d'emploi a été remplacée par un fichier numérique. Ce portable est labellisé Energy Star.

Créé pour économiser l'énergie

En renouvelant sa gamme TimeLine, Acer a porté une attention toute particulière au choix des composants et à la technologie utilisée. Objectif: économiser l'énergie grâce, notamment, aux dalles led rétroéclairées et exemptes de mercure, associées à la technologie Intel Display Power Savings Technology (iDPST) ou encore la nouvelle génération de disques durs, qui garanti de faibles consommations. Même son système de refroidissement est basé sur des ventilateurs basse consommation. La technologie Acer PowerSmart détermine la puissance nécessaire pour faire fonctionner les applications utilisées, prolongeant l'autonomie de la batterie. Des innovations qui ont permis au 4820TG d'obtenir les labels Greenpeace et Energy Star.

Une gamme tournée vers l'éco-conception

Avec sa dernière gamme ThinkPad Série L, Lenovo poursuit ses efforts en matière d'éco-conception. Les appareils de cette série utilisent jusqu'à 30 % de contenus recyclés, tels que des bouteilles d'eau et des matériaux informatiques usagés, pour fabriquer des composants comme le capot d'écran, les repose poignets et les boîtiers. Le modèle L512 contient 18 % de matières recyclées. Déjà classée Epeat Gold et respectant la norme Energy Star 5.0, la Série L s'est vue décerner la certification Nordic Ecolabel pour ses caractéristiques «vertes». Cette gamme est ainsi 40 % plus économe en énergie que la précédente. Les appareils sont livrés dans des emballages recyclés et recyclables à 100 %, dont le volume a été réduit de 20 %.

Des fonctionnalités simples mais efficaces

Le Vaio VPC-S1 1 a obtenu le label Energy Star 5.0. Certaines fonctionnalités permettent de réduire la consommation d'énergie et de prolonger l'autonomie de la batterie. Ainsi, un petit capteur au-dessus du clavier adapte automatiquement la luminosité de l'écran à l'éclairage ambiant. Ce notebook dispose également d'une fonction display on/off pour éteindre le rétroéclairage de l'écran sans éteindre l'ordinateur. Sur un tout autre plan, le fabricant a soigné le packaging. Par exemple, une mini-brochure (10 pages en papier recyclé et imprimées à partir d'une encre végétale) accompagne le produit dont la notice complète est disponible en version numérique via un PDF installé sur le bureau. L'emballage, quant à lui, est en carton recyclé.

Le modèle le plus original du marché

Le Bamboo U53 est un modèle en bambou unique en son genre, au design emblématique. L'utilisation du bambou réduit de 20 % le recours aux matières plastiques. Son écran rétroéclairé est sans mercure. Ce modèle est doté de la technologie Super Hybrid Engine (SHE) qui permet de choisir un mode d'alimentation (haute performance, économie d'énergie ou intermédiaire) par une simple pression sur un bouton on/off. Résultat: une amélioration de l'efficacité énergétique de l'appareil et une meilleure gestion de l'autonomie de la batterie. Les modes de performance et de consommation sont ainsi adaptés à l'utilisation qui est faite de l'appareil. Cet ordinateur portable intègre un programme permettant de suivre l'empreinte carbone générée par chaque utilisateur. Enfin, son emballage est 100 % recyclable.

Des innovations vertes à tous les niveaux

La gamme Latitude de Dell répond aux standards Energy Star 5.0 et bénéficie du label Gold de l'Epeat, à l'image de son dernier-né, le E6410 (notre photo). Ainsi, l'écran du portable, sans mercure, est doté d'une technologie led qui permet de réduire la consommation d'énergie. L'an dernier, le E4200, était le premier portable Dell qui disposait d'une carte mère, d'un châssis et d'un compartiment de refroidissement sans composant halogèné (chlore, iode, brome...). Le fabricant a travaillé sur les emballages et utilise du carton recyclable. Pour économiser du papier, le mode d'emploi n'est disponible qu'en version numérique.

Une simple touche pour économiser de l'énergie

L'E780 proGreen de Fujitsu embarque des composants sélectionnés pour une consommation minimale. Selon le fabricant, le processeur présente un compromis efficace en termes de puissance et consommation, l'alimentation affichant un rendement énergétique de 87 %. La touche «EcoButton» permet de passer en mode «économie d'énergie», elle coupe l'alimentation de certains composants (le port FireWire, les différents lecteurs...). Elle réduit la luminosité de l'écran led, peu gourmand en énergie. Comme la plupart des produits «verts» du marché, ce produit est certifié Energy Star 5.0 et Epcat Gold.