Mon compte Devenir membre Newsletters

Le tout-en-un, l'espoir du marché du PC fixe

Publié le par

En perte de vitesse, le marché des PC de bureau pourrait rebondir en 2009 grâce aux tout-en-un, ces ordinateurs dont l'écran dissimule l'unité centrale. Interface tactile, mémoire et connectique sont les principaux critères de choix de ces nouveaux matériels.

Répliquer le succès des netbooks, telle est l'ambition affichée par les constructeurs qui commercialisent des PC de bureau tout-en-un. Avec ces produits, fini les unités centrales encombrantes et les fils en vrac sous le bureau. Ces ordinateurs intègrent, en effet, tous les composants essentiels (unité centrale, processeur, mémoire, disque dur, carte graphique...) derrière une dalle LCD tactile ou non, comprise entre 15,6 et 25,5 pouces. Ils peuvent être utilisés dans les bureaux, mais pas seulement. «De faible encombrement (moins de 4 cm d'épaisseur pour l'écran), les PC tout-en-un s'accrochent facilement, sur un mur situé à l'accueil d'une entreprise ou dans une salle de réunion pour des présentations», indique Alexis Trinh, chef de produit chez MSI. Ce fabricant, à l'instar d'Asus avec son EeeTop (459 euros HT), commercialise un modèle «low cost», le Wind Top AE 1900 (500 euros HT). Des tarifs deux fois moins élevés que ceux de l'iMac d'Apple qui a lancé le concept il y a vingt-cinq ans. Les modèles EeeTop et Wind Top AE 1900 sont dotés d'un disque dur de 160 Go, d'une webcam, du système d'exploitation Windows XP. Par ailleurs, ils sont équipés des versions Atom N270 ou 230 d'Intel qui sont suffisantes pour effectuer des tâches bureautiques, recevoir des e-mails, participer à des visioconférences ou surfer sur le Web. Selon MSI, la technologie Energy Star dont bénéficie le Wind Top AE 1900 rend cette machine silencieuse (moins de 26 décibels) et sa consommation de 65 watts permet d'économiser jusqu'à 80% d'énergie par rapport à un PC traditionnel.

Des écrans qui se pilotent au doigt

Ces nouvelles machines ne misent pas seulement sur le prix pour séduire les acheteurs. En effet, comme sur certains téléphones portables, la plupart des PC tout- en-un disposent d'un écran tactile. Grâce à cette technologie, l'utilisateur peut contrôler la machine du doigt même si tous les modèles sont aussi équipés d'un clavier et d'une souris. Certains constructeurs ont même développé leur propre logiciel de gestion des mouvements, à l'image de Dell et sa solution «Dell TouchZone». Des logiciels configurés pour une utilisation tactile rendent possible la prise de notes directement sur l'écran et de cliquer sur des icônes pour lire des fichiers multimédias ou aller sur Internet. Le procédé devrait être encore plus performant avec la sortie du nouveau système d'exploitation de Microsoft Windows 7, prévue début 2010 selon la firme de Redmond. Toutefois, le constructeur Acer a annoncé aux Etats-Unis la commercialisation, d'ici à la fin de l'année, de l'Aspire Z5600, un PC tout- en-un de 24 pouces avec la version 7 de Windows.

comparatif

Des configurations multimédias

Livrés avec Windows Vista, les PC tout-en-un dits «haut de gamme» bénéficient de puces Intel Core 2 Duo cadencées entre 1,6 et 2,9 GHz, d'une mémoire vive de 2 Go à 4 Go ainsi que d'une capacité de stockage de 320 Go à 1 To. L'Aspire Z5600 d'Acer précédemment cité devrait être doté, pour sa part, d'une capacité de stockage de 2 To. Ces machines disposent, par ailleurs, de configurations multimédias. Ils intègrent notamment une carte graphique GeForce 9600 GR de nVidia et un lecteur de disques Blu-ray.

Certains modèles sont également équipés d'une télécommande comme le TouchSmart IQ830 de Hewlett Packard et l'IdeaCentre A600 (21,5 pouces) de Lenovo. Ce dernier présente une télécommande qui fait à la fois office de souris, de téléphone VoIP sans fil et de système de reconnaissance faciale. Précurseur sur le marché des ordinateurs tout-en-un, l'iMac d'Apple comporte le logiciel iChat permettant de discuter par vidéo avec qua- tre personnes ou encore d'animer des présentations. Microsoft Office est aussi disponible sur l'iMac. En effet, les fichiers Word, Powerpoint et Excel créés sur l'iMac sont entièrement compatibles avec Windows. Selon son fabricant, l'iMac est un produit écologique composé de verre et d'aluminium recyclables. Il est exempt de substances toxiques telles que les retardateurs de flamme bromés (RFB) et le polychlorure de vinyle (PVC). Il est conforme à la norme Energy Star 5.0 et dispose de la mention Epeat Gold. Des certifications qui attestent de sa faible consommation en énergie.

Au-delà des caractéristiques techniques, la connectivité sans fil fait partie des critères d'achat à prendre en compte. La plupart des PC tout-en-un sont dotés de quatre à six ports USB, de ports Ethernet et de la version Bluetooth 2.0. Ils peuvent également se connecter à un réseau wi-fi, ce qui nécessite d'être à proximité notamment d'un point d'accès public (hotspot).

Enfin, le design constitue un élément de distinction entre toutes ces machines, notamment grâce à un choix de couleurs allant du blanc transparent au noir en passant par le rouge et le bleu. «Nos modèles de PC tout-en-un sont réalisés par des designers qui privilégient des matériaux en aluminium et en verre trempé pour le pied. La partie écran est recouverte d'une dalle en verre», détaille Vincent Baijot, responsable produit chez Dell. Une manière d'allier technologie et esthétique.

Alexis Trinh, MSI

«Peu encombrants, les ordinateurs tout-en-un s'accrochent facilement sur un mur dans une salle de réunion pour des présentations.»