En ce moment En ce moment

Le premier PPP informatique rompu

Publié par le

Le partenariat public-privé (PPP) devait s'étaler sur dix ans. Il n'aura pas duré plus d'un an. En mai dernier, l'établissement public qui gère le château de Versailles a décidé de rompre le contrat de 20 millions d'euros qui le liait depuis 2007 à la SSII Logica, qui fournissait et gérait son système de billetterie et de réservation, selon nos confrères du site MagIT. Ce PPP était le premier à être signé dans le domaine informatique. Logica devrait porter l'affaire devant la justice. Le président de l'établissement public, l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, a indiqué que «ce partenariat n'a pas été rompu à l'amiable. Nous avons des griefs à formuler à l'encontre de Logica».

Sur le même sujet

Le développement durable côté bloc opératoire
Achats publics
Le développement durable côté bloc opératoire
Martin Chalou

Le développement durable côté bloc opératoire

Par la rédaction

"Si le bloc opératoire, centre névralgique d'un établissement de santé de court séjour, est exemplaire, il peut embarquer les autres services [...]

La commande publique "as a platform"
Achats publics
La commande publique "as a platform"
vege - Fotolia

La commande publique "as a platform"

Par Camille George

Le digital bouscule l'ordre établit dans la commande publique. Pour qu'elle s'inscrive dans la stratégie d'Etat plateforme qui vise à dé-siloter [...]