Mon compte Devenir membre Newsletters

Le master e-achats de Besançon cultive sa différence

Publié le par

Dans le paysage des diplômes achats, le master Economie de la firme et des marchés, proposé par l'université de Besançon et l'Institut d'administration des entreprises (IAE), nourrit sa spécificité depuis cinq ans, avec une spécialisation «e-achats». «Les entreprises ont besoin de cadres achats maîtrisant parfaitement les outils et les techniques de l'e-achat, depuis l'e-sourcing jusqu'à l'e-procurement, explique Karine Brisset, maître de conférences. La crise ne remet pas en cause le développement de ces outils. Au contraire, les enchères inversées, par exemple, retrouvent tout leur attrait» ajoute-t-elle. Le master propose cinq unités de valeurs (UV). L'un d'entre eux est entièrement consacré aux e-achats et propose plusieurs types de projets «tutorés» en entreprise: mise en place de l'e-procurement, algorithme de place de marchés... Le master a reçu une centaine de candidatures pour l'année 2009-2010 pour une vingtaine de places au total. Les étudiants peuvent également choisir un enseignement en alternance, par le biais des contrats de professionnalisation. Les différentes disciplines sont dispensées à la fois par des enseignants chercheurs et des opérationnels (cabinet de conseil Altaris, PSA, General Electric...). Cette année, le master confirme son partenariat avec l'Essec, qui propose aussi un master achats, en organisant conjointement des forums achats. La création d'un réseau professionnel achats dans l'Est de la France est aussi à l'étude.

Karine Brisset (Université de Besançon):

«La crise ne remet pas en cause le développement des outils d'e-achat. Au contraire, les enchères inversées, par exemple, retrouvent tout leur attrait.»