Mon compte Devenir membre Newsletters

Le classement prend de la couleur

Publié le par

Dans les bureaux, les outils de classements sont toujours aussi indispensables. Même à l'heure d'Internet. Les spécialistes du domaine modernisent leur catalogue avec des gammes plus larges, plus pratiques et... plus colorées.

Même à l'ère du Web, le papier reste roi et le classement indispensable. En Europe, le nombre de pages imprimées par employé ne diminue pas avec l'usage de l'ordinateur. C'est même l'inverse! Selon une étude Ipsos et Lexmark, fournisseur de solutions d'impression, réalisée en 2010 auprès de 6 60 1 salariés européens, le nombre de pages imprimées inutilement augmente. En réalité, Internet a multiplié l'utilisation des systèmes d'impression (imprimantes, copieurs et fax). Plus de la moitié des Français ont le réflexe d'imprimer un e-mail important, pour éviter la fatigue oculaire ou pour faire des an notations.

Paradoxalement, les efforts de l'industrie papetière pour mieux respecter l'environnement (labels Imprim'Vert et Print Environnement, certificats PEFC et FSC pour la gestion durable des forêts) et ceux des entreprises pour recycler le papier ont abouti effet pervers: les salariés se sentent « déculpabilisés» et recourent à l'impression plus facilement.

Résultat: chaque salarié imprime, en moyenne, 31 pages par jour. Chiffre identique à celui de 2007. Ranger, classer, organiser sa documentation reste donc une préoccupation réelle.

Une deuxième jeunesse pour le dossier suspendu grâce au plastique

Face à ce phénomène, les spécialistes du classement ont diversifié et modernisé leur of re. Et mettent ainsi en avant le plastique qui permet un entretien facile. Les fabricants de fourniture font également preuve d'innovation en proposant des solutions plus pratiques, plus ludiques et plus colorées.

Et comme, chaque utilisateur final a ses propres habitudes de classement en fonction de son métier et de ses préférences personnelles, les fournisseurs s'adaptent pour mieux répondre aux attentes des acheteurs. Ainsi, le classeur est généralement mis à contribution pour des usages fréquents, alors que le dossier suspendu, lui, sert à ranger des documents moins consultés. L'utilisation de nouvelles matières comme le polypropylène donne une nouvelle jeunesse à ce mode de classement. En effet, le plastique of re une meilleure résistance au dossier suspendu. « Notre gamme Polypro a été pensée pour un usage intensif», souligne Florence Bonnefoy, product manager chez L'Oblique AZ. Ces dossiers accueillent de gros volumes ou de fortes charges grâce à un dos de 80 mm dans certains cas. Ils ont été conçus pour que les utilisateurs puissent consulter quotidiennement leurs documents dans des professions «papivores» comme les assurances, la banque, les professions juridiques, les hôpitaux, etc. « Plus qu'un consommable, le dossier suspendu devient un bien de semi-équipement, qui répond à une logique d'achat durable, développe Florence Bonnefoy. Certains produits de notre gamme sont donc garantis à vie. » Le polypropylène lavable permet également des créations originales, colorées et respectueuses de l'environnement, à prix intéressants. Avec ces nouvelles matières, les motifs, les couleurs vives ou pastels ont fait une entrée remarquée dans l'univers monochrome de la fourniture de classement.

Diversité et mobilité

Les fabricants de classeurs ont également renouvelé leur offre pour quelle soit plus pratique. Qu'ils soient à leviers ou à anneaux, les classeurs sont de plus en plus ergonomiques. La présentation en «chevalet» des documents en réunion est ainsi très en vogue. Aujourd'hui, les services généraux des entreprises se voient proposer une gamme diversifiée d'instruments de classement. Et les extensions de gamme permettent de décliner les modes d'organisation à l'infini: boîtes d'archivage ou à pan coupé, parapheurs clip ou trieurs valisette, rangements verticaux, muraux ou suspendus dans des tiroirs ou armoires. Les fournituristes savent ainsi s'adapter aux tendances de consommation. Ansi, si l'érosion des ventes de CD a conduit à l'effondrement des produits de classements de CD, d'autres tendances émergent... Et parmi elles: les reliures plastifiées. A mi-chemin entre la pochette protège-documents et le classeur, ce produit a de plus en plus la cote. Il permet un classement et une lecture simplifiés des documents.

Quant aux chemises cartonnées, elles ont multiplié les modes de fermeture: sangles, élastiques, clips, boutons ou attaches Velcro. A soufflet ou extensibles, elles sont faciles à transporter et s'adaptent à une société de plus en plus mobile et un travail davantage nomade. Parmi les rangements spécifiques, les classeurs de cartes de visite conservent une place de choix dans les catalogues. Preuve qu'il reste de grands classiques!

Mot clés : document |

Laetitia Fritsch