Le Cnes divise par deux ses délais de paiement

Publié par le

Le Centre national d'études spatiales (Cnes) donne un coup de pouce à ses fournisseurs, notamment aux PME. L'établissement public s'est engagé à régler ses factures en 30 jours, contre 60 jours jusqu'à présent. L'annonce a été faite par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, à l'occasion d'une présentation de la politique spatiale française. «Cela représente 450 millions d'euros par an», a-t-elle déclaré. Le Cnes devient ainsi le premier établissement public industriel et commercial (Epic) à aligner ses pratiques sur celles de l'Etat.

Soumis aux dispositions de la loi de modernisation de l'économie (LME), le Cnes doit, en principe, payer à 45 jours fin de mois, ou 60 jours maximum à compter de la date d'émission de la facture. A noter que l'ensemble du secteur de l'aérospatiale a engagé des efforts dans ce sens: EADS Astrium et Tales Alenia Space, les deux grands maîtres d'oeuvre du secteur, par qui transite une grande partie des sommes en jeu, ont accepté de régler leurs sous-traitants à 30 jours également.

Sur le même sujet

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?
Achats publics
Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Par Camille George

Pour connaître le ressenti des TPE/PME sur l'accès à la commande publique, l'OECP a missionné la Médiation des entreprises. Ces remontées terrain [...]

Comment booster la commande publique responsable?
Achats publics
Comment booster la commande publique responsable?

Comment booster la commande publique responsable?

Par Marie-Amélie Fenoll

La commande publique responsable est un levier insuffisamment exploité. C'est pourquoi un groupe de travail du Conseil économique, social et [...]

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?
Achats publics
Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Par Camille George

Le 1er octobre 2018, l'ensemble des organismes publics est censé passer à l'open data. Soit adapter les profils d'acheteurs, définir et mettre [...]

L'Alpha des achats au ministère des Armées
Achats publics
L'Alpha des achats au ministère des Armées

L'Alpha des achats au ministère des Armées

Par Aude Guesnon

Le ministère des Armées s'est doté d'un nouveau système d'information, Alpha, désormais système unique de gestion des achats hors armement "qui [...]