Mon compte Devenir membre Newsletters

Le CEA investit dans les PME innovantes

Publié le par

Pour satisfaire certains besoins très spécifiques et élargir la concurrence, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) a présenté sa politique d'achats à une soixantaine d'entreprises dans le cadre du Pacte PME.

A la pointe de la recherche, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) travaille avec des partenaires spécialisés dans des domaines très pointus. Mais certains appels d'offres sont infructueux, faute de candidats. Afin d'y remédier, l'organisme public s'est tourné vers des fournisseurs innovants en signant, dès 2004, le «Pacte PME», qui facilite les relations entre donneurs d'ordres et petites entreprises innovantes. Depuis, un certain nombre de manifestations sont organisées dans ce cadre. Ce fut le cas, il y a quelques semaines, au CEA Le Ripault, en Indre-et-Loire, l'un des neuf sites de recherche de l'organisme. Soixante PME innovantes ont participé, durant une journée, aux rencontres organisées par la direction des achats et des partenaires stratégiques du CEA. La matinée était consacrée à la présentation de la politique d'achats (dont le budget national annuel s'élève à 1,7 milliard d'euros) et des thèmes de recherche, tandis que les ingénieurs ont exposé leurs besoins. L'après-midi a été consacré aux PME, qui ont présenté les points forts de leur technologie. Six ateliers étaient prévus, correspondant aux grandes thématiques de recherche (stockage gazeux sous pression, détection de molécules organiques...). Ils se sont déroulés en présence d'acheteurs et de prescripteurs, «afin d'illustrer les différentes formes de la relation envisagée par le CEA avec les PME», indique le directeur des achats et des partenaires stratégiques, Eric Capelle. Lequel a rappelé l'importance des PME: à l'échelle nationale, 25% des achats sont réalisés auprès de celles-ci. Au CEA Le Ripault, plus de 9 millions d'euros annuels de commandes - sur un total de 16 millions - sont passées auprès de PME.