La somnolence, premier risque routier

Publié par le

D'après une enquête de la Prévention routière et de l'Afsa sur les comportements au volant sur autoroute, 28% des 40 000 conducteurs interrogés reconnaissent avoir souffert de somnolence au moins une fois dans l'année et 4% indiquent avoir été proches de l'accident. L'an dernier, 34% des accidents sur autoroute étaient imputables à la somnolence, contre 20% à la prise d'alcool ou de médicaments et 17% à la vitesse.

Sur le même sujet

Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux
RH
Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Par Thierry Boukhari, (GIFI/Tati)

Non seulement les managers doivent avoir une réelle appétence pour les réseaux sociaux, mais ils doivent aussi convaincre leurs collaborateurs [...]