Mon compte Devenir membre Newsletters

La restructuration d'Airbus impacte aussi ses achats

Publié le par

Si la presse s'est largement fait l'écho des 10 000 suppressions de postes envisagées par Airbus, peu de journaux ont en revanche parlé de «la mise en place d'une stratégie de services et d'achats partagés entre EADS et Airbus», et de «la réduction significative des frais généraux de l'entreprise». Ces deux mesures sont prévues par le plan de restructuration baptisé Power8 et présenté par Louis Gallois, président d'Airbus, le 28 février dernier. La direction de l'avionneur s'est toutefois refusé à tout commentaire supplémentaire.

Une autre mesure cherche à réduire les coûts d'approvisionnement de l'entreprise. Une réorganisation et une consolidation de la base fournisseurs sont envisagées, avec notamment la création d'un réseau de «partenaires de premier rang», c'est-à-dire les fournisseurs stratégiques. L'objectif de ce réseau est de permettre à Airbus de partager ses coûts de développement et les ressources d'engineering. «Nous confierons davantage de travail aux fournisseurs de premier rang en échange d'une meilleure répartition des investissements, des risques et des opportunités futurs», a précisé le président du constructeur européen.

Enfin, Airbus prévoit de rationaliser son organisation logistique, en passant de 80 à 8 plateformes logistiques. La société, qui continue de livrer un nombre record d'appareils, affiche un carnet de commandes équivalent à cinq années de production...