Mon compte Devenir membre Newsletters

La communauté d'agglomération dracénoise développe une culture achats territoriale

Publié le par

Favoriser une culture achats et mieux s'intégrer dans le tissu économique local. Tels sont les axes d'action de la direction de la commande publique de la communauté d'agglomération dracénoise (CAD). Une politique de terrain qui fait ses preuves.

« Nous cherchons à faire partager notre savoir-faire achats avec les communes membres de la communauté d'agglomération dracénoise », résume Anthony Patheron, directeur des affaires juridiques et de la commande publique, à la Communauté d'agglomération dracénoise (CAD), dans le Var. Du maire d'une commune d'une centaine d'habitants à la commande publique d'une ville moyenne, une culture et des pratiques achats sont en train d'éclore. La commande publique de la CAD a permis la diffusion d'une culture commune auprès des autres acheteurs publics du territoire et le développement de groupements de commandes. Ces derniers ont concerné la location longue durée, la téléphonie et l'informatique. Enfin, la CAD souhaite rendre accessible l'offre d'achats publics du territoire aux entreprises locales par la création d'une plateforme de publicité des achats de l'agglomération et des communes.

Une acculturation achats du territoire

Un réseau d'acheteurs publics du territoire a également été mis en place. « Pour développer cette culture achats, la direction de la commande publique (DCP) se positionne sur des missions de conseil et d'expertise sur l'ensemble de la chaîne achats », souligne Anthony Patheron (CAD). Pour mener à bien cette politique, la DCP a dû se retrousser les manches et s'attaquer à la professionnalisation du métier. Une politique de formation interne et externe sur l'analyse de l'offre ou l'art de la négociation et une réflexion sur une charte de déontologie interne ont été menées. Autre axe de développement: les achats durables. Près de 50 % des achats intègrent la dimension du développement durable sur dix familles d'achats (bâtiments, prestations de nettoyage, entretien d'espaces verts, transport, etc.). Le recours au secteur du handicap et de l'insertion fait également partie de cette politique d'achats responsables.

Patrice Benitsa (à gauche), Electrogeloz, a remis le Trophée d'or de cette catégorie à l'équipe de la communauté d'agglomération dracénoise.

@ WWW.PRESSWALL.FR

Patrice Benitsa (à gauche), Electrogeloz, a remis le Trophée d'or de cette catégorie à l'équipe de la communauté d'agglomération dracénoise.

Ce qui a séduit le jury

- La mise en oeuvre d'une véritable professionnalisation du métier d'acheteur public.
- La volonté d'inscrire l'acheteur et ses actions dans le développement du tissu économique local.

Trophée d'Argent

- La ville de Blagnac a mené a bien son chantier de réorganisation de la commande publique. Désormais, la direction de la commande publique de la ville, créée en mai 2008, chapeaute le service des marchés publics, un nouveau service de coordination des achats baptisé «expertise achats», le service des achats et le service du magasin. Ce service de coordination des achats est chargé d'animer au sein des différentes directions de la collectivité un réseau de correspondants spécialisés par famille d'achats. Une soixantaine d'acheteurs a été désignée et formée pour mener à bien ce projet.

Trophée de Bronze

- L'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) a conclu un accord -cadre avec Microsoft, pour l'Uni. H.A, permettant à 211 établissements hospitaliers d'utiliser ses logiciels et services, soit 228 335 postes de travail. L'accent a été mis sur les services comme une assistance hot line. Là où le prix se décline habituellement en fonction de la complexité d'installation et du nombre de logiciels installés par poste, l'AP-HM a réussi à obtenir un prix unique forfaitaire par poste et par an. Au final, 32 millions d'euros d'économies.

Mot clés :

Marie-Amélie Fenoll