En ce moment En ce moment

La Poste va tester ses premières voitures électriques

Publié par le

Le groupe La Poste a reçu les deux premiers prototypes de véhicules électriques qui pourraient, à terme, composer sa flotte automobile.

  • Imprimer

A la mi-juillet, Micro-Vett/ Newteon et Venturi Automobiles ont livré à La Poste leur prototype de véhicule électrique. Ces deux constructeurs, respectivement associés à Fiat et à PSA Peugeot Citroën, avaient été présélectionnés par le groupe postal dans le cadre de sa consultation internationale, lancée en avril 2007, afin d'intégrer 500 véhicules électriques dans sa flotte automobile. Les deux prototypes seront étudiés à Nantes par les experts de la direction technique de La Poste. Ces derniers vérifieront, point par point, la conformité technique des prototypes avec le cahier des charges fourni par le groupe. Entre quatre et dix véhicules seront notamment testés à l'automne, en conditions réelles, par des facteurs. A l'issue de cette phase d'expérimentation, l'entreprise pourra choisir, en toute connaissance de cause, son ou ses partenaires et passer ainsi à une commande industrielle à grande échelle.

Le groupe La Poste souhaite acquérir 10000 voitures électriques, d'ici à cinq ans, en cas d'expérience concluante. Avec ces nouveaux véhicules, il disposera de l'une des premières flottes automobiles électriques en Europe et deviendra ainsi l'un des premiers utilisateurs de véhicules propres.

- Les prototypes de Micro-Vett/ Newteon et Venturi Automobiles sont testés à Nantes par La direction technique de La Poste.

- Les prototypes de Micro-Vett/ Newteon et Venturi Automobiles sont testés à Nantes par La direction technique de La Poste.

L'acquisition de 500 véhicules permettra une diminution annuelle de 1500 tonnes de CO2. La Poste souhaite diminuer de 15% ses émissions de gaz à effet de serre dues à son activité de transport, d'ici à la fin 2012.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Fleet

Par Jean-Philippe Arrouet

Confrontés à une dégradation de la rentabilité des contrats flottes, les assureurs pourraient se montrer moins ouverts à la négociation lors [...]

Fleet

Par Stéphanie Marius

Le constructeur Volkswagen devrait débourser 3,5 milliards d'euros dans les sept ans à venir, affectés à deux pôles majeurs: une plateforme [...]