Mon compte Devenir membre Newsletters

La Méditerranée, terre d'affaires

Publié le par

Les entreprises réduisent leurs dépenses liées aux voyages d'incentive. Fini les pays lointains, retour aux destinations de proximité ! Alors que la France reste très prisée, les pays méditerranéens dévoilent leurs atouts.

 

@ Fotolia/LLPHOTOGRAPHY

Avec la crise, les etnreprises françaises veillent plus que jamais aux dépenses générées par les déplacements professionnels de leurs collaborateurs, notamment dans le cadre d'opérations de motivation. Le temps des expéditions à l'autre bout du monde est bel et bien terminé. Si la majorité des événements d'entreprises ont toujours été organisés en France, aujourd'hui, cette tendance s'accentue. L'étude menée par l'Association des agences de communication événementielle (Anaé) et Bedouk sur le marché du tourisme d'affaires en 2009 révèle ainsi que plus de 71 % des événements montés par les sociétés le sont à l'intérieur même de l'Hexagone. Mais l'étude indique aussi que le marché de l'incentive trouve son bonheur dans quelques destinations proches de la France. Avec un message clair : partir pas loin, pas cher, tout en se dépaysant. Pays privilégiés : Espagne, Italie et Maroc. «La demande sur ces destinations peu lointaines augmente. Et ce ne sont pas nécessairement des choix par défaut. C'est à nous, agences, de permettre aux entreprises de découvrir ces villes ou ces pays, de manière insolite ou du moins inoubliable», explique Sylvie Pastre, gérante de l'agence SoBe Incentive. Bien aidées par leur climat et l'engouement croissant que leur portent les compagnies aériennes low cost, ces destinations se présentent désormais comme des alternatives crédibles aux îles et continents lointains.

Parmi les plus proches destinations du Sud, l'Espagne tire le mieux son épingle du jeu. Avec 30 % des événements, elle représente la destination étrangère préférée des entreprises françaises. Et prend progressivement des parts de marché à ses voisins. Il faut dire que le pays, déjà bien rodé, dispose d'une capacité hôtelière suffisante, en qualité et en quantité. Les principales villes que sont Madrid et Barcelone connaissent d'ailleurs, depuis 2006, un réel boom du tourisme d'aff aires, qui s'accompagne d'un développement de l'off re d'accueil.

Mais des villes comme Valence ne sont pas en reste et se montrent en mesure de recevoir la clientèle business. «A une heure trente de vol de Paris, l'Espagne dispose de nombreux atouts pour l'organisation de voyages de motivation», explique-t-on chez Ad Hoc Incentive. A elle seule, Barcelone offre d'innombrables possibilités : régate au départ du port olympique, excursion en 4x4, balade en vélo autour de la richesse culturelle de la ville, déjeuner à bord d'un catamaran, discothèques...

Sylvie Pastre, SoBe Incentive

C'est aux agences de faire découvrir aux entreprises ces villes ou ces pays proches, mais de manière insolite ou du moins inoubliable. »

Des atouts «naturels» valorisés

L'Italie profite également de son climat pour attirer peu à peu les entreprises, notamment françaises. C'est d'ailleurs en 2009 la destination du trio de tête qui a le plus progressé : l'Italie représente désormais 22 % des voyages de motivation français organisés à l'étranger ! Derrière les traditionnelles et incontournables Rome ou Venise se profilent de multiples distractions autour de la culture, de la musique ou de l'histoire (diversité de monuments et de sites historiques), du sport (tradition automobile) et de l'animation (cours de cuisines ou cocktails). «La botte italienne est une mine d'or pour les séjours d'affaires. Au-delà de son ambiance méditerranéenne et de la diversité de ses activités d'incentive, le pays est généreusement pourvu en hôtels, centres d'affaires et villes d'art», assure-t-on chez Estrela, spécialisée dans le voyage de motivation, notamment en Italie. L'autre pays tendance, le Maroc, dépasse les frontières de l'Europe. Avec une destination fétiche : Marrakech et sa médina, son gigantesque souk aux couleurs orientales, sa gastronomie, etc. Et, bien entendu, sa proximité directe via de nombreuses compagnies au départ de Paris et des grandes villes de province (Lyon, Nantes). «A Marrakech comme à Casablanca, l'offre hôtelière s'adapte peu à peu à l'engouement que leur portent les entreprises désireuses d'organiser leurs événements au Maroc. De plus en plus d' établissements disposent de salles de réunions et d' équipements nécessaires», explique Abbas Azzouzi, directeur général de l'ONMT (Office national du tourisme marocain). Logique donc, que, depuis quelques années, le pays gagne des parts de marché sur ses voisins. Il faut dire que le Maroc avait lancé dès 2003 un vaste programme destiné à développer son attractivité. Une stratégie visiblement en train de porter ses fruits.

@ Fotolia/ Wind Owseat

Expérience: La Turquie pour les Ciments Calcia

Chaque année, Ciments Calcia, société spécialisée dans la production et la distribution de ciment, organise plusieurs événements, dont l'un concerne ses principaux clients. La destination est retenue parmi les 22 pays où le groupe, filiale de Italcementi Group, est présent. La crise n'a pas modifié cette habitude. Néanmoins, afin d'optimiser les dépenses, l'entreprise se tourne désormais presque exclusivement vers des destinations proches. L'an dernier, c'est la Turquie qui a été choisie : une quinzaine de clients ont été conviés à un long week-end à Istanbul. La date n'a pas été choisie au hasard : « Seul un wee-kend prolongé permet d'emmener les dirigeants et leurs conjoints à l'étranger, sans mobiliser trop de leur temps de travail », estime Muriel Benoist, responsable de la communication commerciale. Quelques heures de vol suffisent pour rejoindre cette ville, « dont la situation à cheval sur deux continents s'avère particulièrement intéressante », reprend la responsable en charge de l'incentive. Et d'ajouter : « Comme nous voulons nous appuyer sur des aspects historique et culturel, Istanbul répond parfaitement à nos critères. Son évolution, qui se traduit par une forte occidentalisation, suscite l'intérêt. Et bien entendu, elle reste une ville encore très abordable financièrement. »


Ciments Calcia
ACTIVITE
Production et distribution de ciment
CHIFFRE D'AFFAIRES 2009
916 millions d'euros
EFFECTIF
1 500 salariés

Mot clés : ville |

Romain Rivière