Mon compte Devenir membre Newsletters

L'impact des campagnes marketing n'est pas assez mesuré selon les financiers

Publié le par

Selon une enquête réalisée par Xerox Global Services Etude réalisée en Europe auprès de 627 directeurs marketing et financier entre mai et juin 2008., il existe des différences notoires entre les attentes des directeurs financiers (Daf ) et les pratiques des directeurs marketing. Par exemple, 57% des Daf pensent que le coût d'acquisition de nouveaux clients est mesuré alors que seulement 48% des marketeurs le calculent assez régulièrement. Autre résultat surprenant: si plus de 75% du panel total pensent que le marketing peut avoir un réel impact sur l'activité et la rentabilité de leur entreprise, la plupart des marketeurs ne sont pas en mesure de le démontrer. «Ces derniers ne parviennent pas à communiquer sur les bénéfices de leurs opérations car ils ne peuvent pas évaluer efficacement une campagne dans son ensemble», explique Patrick Bensemhoun, directeur des programmes marketing chez Xerox Global Services. Si le directeur marketing et le directeur financier «parlaient le même langage», se mettaient d'accord sur des critères de réussite et désignaient clairement ce qui est à évaluer et pourquoi, «alors les budgets marketing augmenteraient», poursuit Patrick Bensemhoun. Une direction achats, de par son savoir-faire et sa valeur ajoutée, pourrait représenter le trait d'union entre les financiers et les marketeurs.