Mon compte Devenir membre Newsletters

L'externalisation de la paie ne séduit pas encore les entreprises

Publié le par

Gain de temps, diminution du risque d'erreur et économies sont les trois intérêts majeurs de l'externalisation de la paie, selon une étude réalisée au premier semestre par SVP auprès de 227 dirigeants d'entreprise. Toutefois, seuls 12% de ces derniers déclarent avoir entièrement externalisé la gestion de la paie dans leur organisation, ou du moins partiellement pour un quart d'entre eux. Pour plus de la moitié des entreprises (55%), le risque d'erreur est le principal frein à toute externalisation du processus de paie. Une proportion étonnante pour les auteurs de l'étude qui rappelle que, selon le ministère du Travail, 40% des bulletins de paye émis par les entreprises françaises comportent des erreurs. La tendance pourrait toutefois s'inverser. Selon une étude réalisée par Markess International, plus d'une entreprise sur deux se sera convertie à l'externalisation d'au moins une partie de ses processus RH d'ici à 2010.