Mon compte Devenir membre Newsletters

Heppner teste un carburant écolo

Publié le par

Spécialiste du transport et de la logistique, Heppner accueille un fourgon roulant au GNV. Une expérience de quelques mois qui entre dans le cadre de sa politique environnementale.

Heppner veut se mettre au vert. Depuis le mois de mars et jusqu'en septembre prochain, la société, spécialisée dans le transport et la logistique, teste un véhicule roulant au GNV (gaz naturel véhicule). Mis à disposition par CharterWay Benz, la filiale de Mercedes, ce Sprinter effectue les tournées entre l'agence de Rungis et plusieurs communes du Val-de-Marne. Son carburant est fourni par GDF Suez grâce à un partenariat avec sa filiale GNVert. Avec ses 9,3 kg consommés aux 100 km en cycle mixte et ses 254 g de CO2 rejetés par kilomètre, ce fourgon doit générer des économies de 15% par rapport à un véhicule roulant au diesel. Il offre surtout une réduction importante des émissions polluantes: 70% d'oxyde d'azote, 99% de composés soufrés acides et 96% de particules. Il répond ainsi à la norme antipollution EEV, plus exigeante que la norme Euro V, qui entrera en vigueur en octobre prochain.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la démarche éco-responsable d'Heppner. Cette dernière prévoit la réduction et la revalorisation des déchets ainsi que la baisse des émissions de CO2 sur trois ans. «Dans un contexte de protection de l'environnement et pour répondre à notre logique de réduction des coûts, nous nous inscrivons dans une volonté de changement en lançant une politique de développement durable concrète», explique Gilles Moutel, directeur général d'Heppner.