Mon compte Devenir membre Newsletters

GDF Suez souhaite économiser 1,8 milliard d'euros

Publié le par

Le nouveau plan de performance, baptisé «Efficio», et l'accélération de la mise en oeuvre des synergies de la fusion doivent permettre au groupe de réaliser d'importantes économies d'ici à 2011.

Le groupe français GDF Suez revoit ses ambitions. D'ici à 2011, le spécialiste du gaz vise 1,8 milliard d'euros d'économies. Pour y parvenir, il lance un plan baptisé «Efficio», qui s'appuie sur l'amélioration des performances opérationnelles (augmentation de la disponibilité du parc de production, mutualisation des compétences dans les énergies renouvelables et gestion du CO2).

Jean-François Cirelli, vice-président et dg délégué du groupe GDF Suez là gauche), et Gérard Mestrallet, p-dg, lors de la présentation du plan Efficio, le 26 novembre dernier.

Jean-François Cirelli, vice-président et dg délégué du groupe GDF Suez là gauche), et Gérard Mestrallet, p-dg, lors de la présentation du plan Efficio, le 26 novembre dernier.

L'entreprise mise, notamment, sur l'optimisation des fonctions support par le biais d'un recours à des prestataires externes et par la mise en place de centres de services partagés. Des projets transversaux seront ainsi destinés à réduire la facture dans l'informatique, l'immobilier et les frais généraux. Cela passera en partie par une massification des achats, par des regroupements de sites et par l'accélération de la mise en oeuvre des synergies attendues dans le cadre de la fusion. Initialement prévues à hauteur de 600 millions d'euros, ces dernières devraient finalement atteindre 785 millions d'euros. Des mesures qui caractérisent la volonté du groupe de réagir «rapidement et énergiquement au changement rapide de l'environnement économique». Et d'atteindre ses objectifs confirmés de 17 milliards d'euros d'excédent brut d'exploitation en 2010 et de 30 milliards d'euros d'investissements entre 2008 et 2010.